Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Athlético Epinay 2-8 Sporting Club de Paris

Pour les 16èmes de finale de Coupe Nationale de Futsal, le Sporting Club de Paris, s’est déplacé, samedi dernier, à Epinay-sous-Sénart pour y rencontrer l’Athlético Epinay, club de 1ère division de district. La rencontre a attiré de nombreux curieux venus dans l’espoir d’assister à un improbable exploit de leur club fétiche.

Déjà privé de Fabricio et Teixeira suspendus et de Camara et Chaulet blessés, le Sporting Club de Paris s’est présenté sans son gardien titulaire, Soares, afin de faire jouer ensemble les 2 autres joueurs mutés hors période: Caio et Peterson. Enfin, compte tenu de toutes ces absences, c’est Albert Segura qui prend le brassard de Capitaine pour la première fois cette saison.

Comme attendu, de match il n’y en a pas vraiment eu. La différence de niveau des équipes (une Division 1 contre une 1ère division de district) n’a pas été estompée sur le parquet par l’envie et l’enthousiasme des essonniens.

Après un round d’observation et d’adaptation sur un terrain aux dimensions extrêmes, les Parisiens prennent la mesure de leurs adversaires et comptent 4 buts d’avance après seulement 8 minutes de jeu. C’est d’abord Saadaoui, qui ouvre le score à la 5ème minute, suivi dans la même minute par Peterson (qui marque son premier but pour sa première titularisation sous ses nouvelles couleurs). Bénéficiant d’un coup franc sur la ligne de la surface de réparation, Saadoui accroît l’avantage des Verts et blancs à la 7ème minute avant que Peterson ne reprenne victorieusement un centre de Segura (0-4, 8 min).

Pendant ce temps, les Spinaliens tentent bien de construire de beaux mouvements mais se heurtent régulièrement à des Parisiens attentifs et concentrés. Alors que le Capitaine essonnien vient d’envoyer au-dessus du but gardé par Teffaf un coup franc pourtant placé, c’est Tchapchet qui corse l’addition à la 10ème minute (0-5). Fort de cette avance, les hommes du Président José Lopes, continuent de maîtriser cette partie mais se montrent maladroits devant le but (Ndukuta 16ème et Caio 17ème minute).

A la suite d’une belle action collective, les Spinaliens sont récompensés de leur engagement par un but Dorvil (1-5, 18 min). Ce but, salué comme il se doit dans les tribunes, semble galvaniser l’Athlético Epinay. Jouant avec leur gardien très avancé sur le terrain, les Essonniens tentent de prendre à défaut l’équipe parisienne mais ce sont bien les visiteurs qui se montrent les plus dangereux par Ndukuta, Peterson et Saadaoui.

La dernière action de cette première mi-temps est à l’actif du Capitaine spinalien qui manque sa cible sur un coup franc tiré à 15 m face au but.

A la reprise, les Parisiens, certainement les esprits tournés vers le prochain match – la réception du leader Accs Paris 92 dimanche 8 mars -, gèrent la partie et laissent davantage le ballon à l’Athlético Epinay. Teffaf, le gardien parisien est mis à contribution à plusieurs reprises et doit faire état de tout son talent pour repousser les frappes adverses. En 5 minutes de jeu, il est déjà plus sollicité qu’en première mi-temps. Le Sporting Club de Paris maîtrise néanmoins le match et laisse s’épuiser des Spinaliens courageux mais trop prévisibles dans leurs attaques.

A 10 minutes de la fin du match, les Parisiens remettent le pied sur le ballon et vont rapidement se procurer des occasions. A la 31ème minute, Peterson est à la conclusion d’une action faite de redoublements de passes qui déstabilisent la défense essonnienne (1-6). Saadaoui oblige le gardien de l’Athlético à un arrêt délicat (le ballon étant repoussé sur le poteau gauche du but) et c’est Peterson qui signe un quadruplé (1-7, 35 min). Le ballon va décidemment trop vite pour les Spinaliens qui encaissent un huitième but marqué par Caio (1-8, 38 min). Mais, et c’est récurrent depuis plusieurs matchs, les Parisiens encaissent un nouveau but en toute fin de partie. Alors qu’il reste 22 secondes à jouer, Yatera marque le second but pour de l’Athlético Epinay (2-8). Cette légitime réalisation vient récompenser les efforts et l’envie déployés par cette valeureuse équipe essonnienne.

C’est donc légitimement et sans surprise que le Sporting Club de Paris s’est qualifié pour les 8ème de finale de la Coupe Nationale de Futsal, trophée dont il est le détenteur. Le prochain tour se déroulera le samedi 21 mars et les Parisiens connaîtront leur adversaire lors du tirage au sort qui aura lieu mercredi 04 mars.

En attendant, les hommes de Rodolphe Lopes vont se concentrer sur leur prochain match de Championnat qui se déroulera au gymnase Carpentier, le dimanche 08 mars (16h00). Cette rencontre est importante puisque d’une part, ils vont accueillir le leader incontesté du Championnat – ACCS Paris 92 – et d’autre part, parce qu’en cas de victoire dans ce match en retard, les Parisiens se rapprocheraient à 3 points du second – Orchies Pevele.

Le Sporting Club de Paris vous attend donc très nombreux dimanche prochain au gymnase Carpentier (Paris 13) pour soutenir son équipe à reconquérir le titre de Champion de France.

Buteurs: Sporting Club Paris: Peterson x4, Saadaoui x2, Tchapchet et Caio. Athlético Epinay: Dorvil et Yatera.

 

Desporto
X