Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Il sera sans aucun doute l’une des découvertes de la saison prochaine de National 2 aux Lusitanos de Saint Maur. A 23 ans – bientôt 24, il les aura en août – Hugo Chambon fait son retour en France, fort de 4 années pleines d’expérience et d’émotion au Canada.

Après avoir fait ses premiers pas, balle au pied, du côté de Sainte Maxime, ce fan de Fernando Torres, de Falcão et de Ronaldo – le Brésilien – fait son retour dans sa région natale, à Saint Priest où il intègre les équipes de jeunes avec de la réussite. Repéré pour ses qualités de buteur, Fréjus Saint-Raphaël lui permet de participer aux Championnats nationaux de jeunes où sa capacité à répéter les efforts ne passe pas inaperçu.

C’est finalement à Amnéville (R1), en Lorraine, où il connaitra ses premiers matchs en Seniors avant de tenter le pari de traverser l’Atlantique pour lancer définitivement sa carrière et découvrir une autre culture.

En intégrant l’équipe universitaire des Carabins de Montréal, il s’affirme et en profite pour remporter trois titres dont un national entre 2017 et 2019. Repéré par l’équipe semi-professionnelle de l’AS Blainville, il explose dans le Championnat du Québec avec deux titres remportés en 2018 et 2019, participant même au Championnat professionnel canadien, le Canadian Championship, où l’on retrouve des équipes de MLS comme l’Impact Montréal, aujourd’hui entraîné par Thierry Henry, le Toronto FC de l’ancien Troyen Quentin Westberg, ou encore le Vancouver Whitecaps FC de l’ancien du Sporting de Portugal, Fredy Montero.

Mais après quatre années riches en succès et trophées, Hugo Chambon faisait de la France sa priorité pour cet été. Capable de jouer dans l’axe comme sur les côtés, la nouvelle recrue offensive saint-maurienne compte bien réussir à marquer les esprits aux Lusitanos, tout en réussissant surtout à conquérir son nouveau terrain de jeu, le Stade Chéron.

«Je suis content de rejoindre ce club et le projet des Lusitanos. J’ai tout de suite été séduit et convaincu par le discours d’Adérito Moreira» dit Hugo Chambon. «J’avais pour projet de revenir en France après plusieurs saisons à l’étranger. Je n’ai pas réfléchi. J’ai tout de suite senti que c’était le bon club. Je le découvre aujourd’hui au quotidien. Je sais que c’est un club qui a l’habitude de jouer le haut de tableau. Avec des objectifs élevés. Ça motive forcément. J’en avais entendu parler et je le voyais évoluer en National 2. J’ai beaucoup bourlingué. J’avais vraiment comme envie de revenir au pays et de me rapprocher de ma famille. J’ai envie de continuer à progresser et je m’inscris pleinement sur ce projet ambitieux».

Pour Mapril Baptista, Président de l’US Lusitanos «les Lusitanos ont toujours permis à des joueurs de retrouver les chemins des Championnats de France. Après plusieurs années au Canada, Hugo Chambon souhaitait retrouver le football français. C’est une grande fierté que de lui permettre de montrer tout son talent dès la saison prochaine sous ses nouvelles couleurs».

 

Hugo Chambon

Né le 10 août 1996 à Lyon

1m87, 77 kg

Attaquant, Droitier

Avant: Saint Priest (2010-2011, Formation), Fréjus-Saint-Raphaël (2011-2015, Formation), Amnéville (2015-2016, R1), Montréal Carabins (2016-2019, Canada), AS Blainville (2018-2020, Canada).

 

Desporto
X