Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Après son succès de la première journée face à Saint-Quentin (1-0), les Lusitanos se sont inclinés dans les dernières secondes de son déplacement dans le Nord du côté de Croix (2-1). Frustrant.

Depuis quatre saisons, les affrontements entre les Lusitanos et Croix sont devenus un classique du championnat de N2. Pour leurs retrouvailles, deux des meilleures formations de la saison passée ne sont pas faits de cadeaux dans une partie rythmée qui a vu les Croisiens l’emporter dans les dernières secondes. Auparavant, Croix et Saint-Maur n’ont pas compté leurs efforts sur le terrain synthétique du Stade Henri Seigneur. La première période était assez équilibrée entre les deux formations. Défaits lors de la première journée à Sainte-Geneviève (2-0), l’Iris Club de Croix voulait surtout ne pas connaître un nouvel affront à domicile. Pour les Lusitanos, la volonté était surtout de fructifier la victoire acquise lors de la première journée.

Gnahoré buteur

Il faudra cependant attendre le deuxième acte de la rencontre pour voir les occasions se multiplier et voir les portiers des deux équipes se déployer pour éviter l’ouverture du score. Il faudra un coup du sort, à l’heure de jeu, pour voir Fares Hassani d’une frappe croisée inaugurer le tableau de marque (1-0, 60ème). Cruel. Surtout que les Lusitanos avaient eu les occasions de le faire auparavant avec des frappes de Baba Sylla ou encore Farid Beziouen qui voyait son lob être sauver sur la ligne par Clément Pétrel, le gardien croisien. Mais en revenant à la marque sur un pénalty de Mickaël Gnahoré (1-1, 72ème), les Lusitanos pensaient avoir fait le plus dur. Et alors que le match nul semblait se profiler logiquement, un dernier cafouillage sur un coup-franc de Thomas De Parmentier verra Hassani s’offrir un doublé inespéré. Une défaite difficile à accepter pour les joueurs qui faisaient grise mine au moment de regagner les vestiaires. “C’est toujours difficile d’accepter de perdre, expliquait le capitaine et buteur Mickaël Gnahoré à l’issue de la rencontre. D’autant plus que le match était vraiment serré et il aurait pu basculer de notre côté. Les deux équipes ont poussé jusqu’au bout pour aller chercher la victoire finale. Maintenant, il faut repartir pour une semaine de travail. On va tout faire pour récupérer et préparer au mieux la réception de Reims, samedi prochain. Nous devons tout donner devant nos supporters pour renouer avec le succès.” Face à la réserve du Stade Reims, une réaction sera attendue de la part des hommes de Bernard Bouger. Avec zéro point au compteur, les Rémois seront plus que motivés. Les Lusitanos sont prévenus et auront besoin de leurs supporters pour renouer avec le succès rapidement.

LA FEUILLE DE MATCH

IC CROIX-US LUSITANOS : 2-1 (0-0)

Stade Henri Seigneur – 250 spectateurs

Arbitre : Ali Djedid

Buts : Hassani (60ème et 93ème) pour Croix ; Gnahoré (72ème, sp) pour Saint-Maur.

Avertissements : Zmijak (31ème), Derville (35ème), De Parmentier (63ème), Grebaut (66ème) et Sané (73ème) pour Croix ; Sylla (16ème), Boudjemaa (27ème) pour Saint-Maur.

CROIX : Petrel – Marigard, Zmijak (Cap.), Carvalho, Derville – De Parmentier, Sané, Boudjema, Mihoubi (Christiaens, 86ème) – Hassani, Grebaut. Entr. : Bruno Rohart.

LUSITANOS : Yirango – Edu Silva (Beaulieu, 80ème), Sert, Sakho, Courtet – Boudjemaa, Gnahoré (Cap.), Autret – Temanfo, Sylla (Dicko, 65ème), Beziouen (Sylla, 90ème). Entr. : Bernard Bouger.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 1 Voto
9.2
X