Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

National 2: Les Lusitanos ont fait la fête face à l’Entente SSG

LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga

Après deux contre-performances face à Haguenau et Belfort, les Lusitanos de Saint Maur ont réagi et dominé l’Entente SSG (3-0) sur sa pelouse de Chéron lors de la 7ème journée de National 2.

On l’attendait et elle est arrivée de la plus belle des manières. Face à l’Entente Sannois Saint Gratien, les Lusitanos se sont logiquement imposés 3 buts à 0 lors de la 7ème journée du Groupe B de National 2.

Après avoir calé face à Haguenau (2-1) et Belfort (2-0), ces dernières semaines, les Saint-mauriens ont profité de ce Derby face à la formation val d’oisienne pour repartir de l’avant. Dès les premières minutes, les regards sont noirs et la concentration est à son maximum face à une formation de l’ESSG revigorée par sa victoire 2-1 face à la réserve du FC Metz (2-1), la première de sa saison, et qui souhaitait enchaîner du côté de Chéron. C’était sans compter sur la volonté et l’envie des Lusitanos de renouer avec la victoire devant ses supporteurs.

Après avoir rapidement pris la mesure de son adversaire du jour, les Saint-mauriens ont du attendre la 20ème minute et un exploit de Bruno Goncalves pour tromper le portier Will Matimbou. En effet, le jeune Lusitanien est à la récupération d’un ballon mal relancé par la défense de l’ESSG, enchaîne par une série de dribbles dont il a le secret pour mettre le ballon dans le soupirail du portier ententiste (1-0).

 

Goncalves, buteur et passeur

Un avantage mérité et logique au regard de la domination saint-maurienne lors de la première période. Dès le retour des vestiaires, l’Entente se montre plus entreprenante avec notamment William Sea qui fait briller Aly Yirango pour son premier arrêt de la rencontre.

Cependant, c’est bel et bien Saint Maur qui enfonce le clou. A la 55ème minute, Dexet joue rapidement un coup-franc avec Beziouen qui centre pour Niakaté qui voit son ballon repoussé par Matimbou… derrière sa ligne de but. 2-0 pour les Lusitanos qui assomment les ambitions de l’ESSG. D’autant plus qu’à l’entame du dernier quart d’heure, Patrick Etshimi lance idéalement Bruno Goncalves en profondeur, sur son côté, qui lui remet au point de pénalty pour le troisième but de la rencontre (3-0, 75 min).

La 4ème réalisation pour le buteur saint-maurien qui jouait un bien mauvais tour à son ancienne équipe et qui pouvait se satisfaire de cette victoire amplement méritée. «On a réussi un bon match», expliquait Etshimi a l’issue de la rencontre. «On a été en place du début à la fin de la rencontre. Je pense que l’on a été meilleur que Sannois. C’est une victoire méritée. Et puis, cela fait toujours plaisir de marquer. Surtout face à son ancien club. Mais je n’oublie pas les deux belles saisons que j’y ai vécu. Je garde un excellent souvenir et une bonne relation avec eux. Mais cette victoire était importante. Elle nous permet de rester toujours en haut».

Désormais deuxième du Groupe B, avec 13 points, les Lusitanos restent à deux longueurs d’Epinal, le leader, et retrouvent le sourire en attendant de démarrer le week-end prochain leur aventure en Coupe de France face au CSL Aulnay (R3).

 

US Lusitanos 3-0 Entente SSG

Mi-temps: 1-0

Spectateurs: 300

Arbitre: M. Brossard

Buts: US Lusitanos: Goncalves (20 min), Niakaté (55 min) et Etshimi (75 min).

Avertissements: Entente SSG: Diakondwa (15 min) et Koné (57 min).

US Lusitanos: Yirango; Traoré, Ba, Viegas (Cap.), Dexet; Moreira, Mahamat, Niakaté; Goncalves (Mavinga, 85 min), Etshimi, Beziouen. Entraîneur: Ronald Zizi.

Entente SSG: Matimbou; Konaté, Koné, Vena (Cap.), Diakondwa; Mendes, Nesri, El Khemiri (Abkary, 56 min); Da Silva (Bousnina, 70 min), Sea, Ouedraogo. Entraîneur: Didier Caignard.

 

Desporto
X