National: Créteil/Lusitanos se rachète face à Concarneau!

On espérait une réaction après l’élimination en Coupe de France sur la pelouse de Gonfreville (5-2 a.p.). Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne s’est pas fait attendre. Huit minutes, c’est le temps qu’il aura fallu à l’US Créteil/Lusitanos pour faire basculer le match en sa faveur.

Servi par Buaillon, Diallo est bousculé par son adversaire direct et s’effondre dans la surface. M. Valnet n’hésite pas en désignant le point de Penalty et renvoyant prématurément Sivis aux vestiaires. Rouge direct! L’occasion est trop belle pour Mokdad qui ouvre la marque sur penalty (1-0, 10 min). C’est le 7ème but de l’Algérien cette saison.

En tête au tableau d’affichage et en supériorité numérique, Créteil/Lusitanos va logiquement prendre le jeu à son compte. Pereira (13 min) puis Buaillon (17 min) vont donner des sueurs froides à Basilio. Touchés, mais pas coulés, les Bretons n’abdiquent pas. Ebrard, manque de peu le cadre sur une tête décroisée (25 min). Même résultat pour Belkouche sur un service de Buaillon (30 min). Ce n’est que partie remise…

Une minute plus tard, la partie va définitivement basculer en faveur des Cristoliens et c’est une fois encore Mokdad bien servi par Diallo qui va faire la différence en coupant un centre au premier poteau (2-0, 31 min). Et de 8 pour l’attaquant Val-de-Marnais, qui figure désormais parmi les meilleurs buteurs du National.

En supériorité numérique et avec deux buts d’avance à la pause, les Cristoliens font un grand pas vers les 3 points. Le début de seconde période ne fait que confirmer cette certitude.

Buaillon (48 min) et Mokdad (54 min) sont dans tous les bons coups. Diallo, teste les réflexes de Basilio d’une frappe lointainte (56 min) mais c’est finalement Belkouche, sur un nouveau service de son capitaine, qui va trouver la faille, de la tête, et donner 3 buts d’avance aux Béliers (3-0, 59 min). Trois minutes plus tard, Pereira enfonce le clou d’une belle balle piquée (4-0, 63 min).

A 4-0, la messe semble dite. C’est presque le match parfait. Carlos Secretário en profite pour changer de système tactique et donner du temps de jeu à Soaré et Bouhimidi.

Trop facile, l’US Créteil/Lusitanos s’endort et les Concarnois vont montrer qu’ils ne sont pas venus faire de la figuration. Vigilant sur un coup-franc dangereux (77 min), Véron ne peut rien sur un nouveau pénalty accordé par M. Valnet (4-1, 79 min). Rien non plus sur le but de Jannez qui profite d’une frappe manquée par son coéquipier pour réduire encore l’écart (4-2, 87 min). Il faudra même un arrêt de grande classe du portier Val-de-marnais pour empêcher les Bretons de recoller au score (90+4 min).

Après 5 minutes d’arrêt de jeu, M. Valnet libère le stade Duvauchelle et des Cristoliens qui assurent l’essentiel en signant un deuxième succès consécutif à domicile. C’est la sixième victoire des Béliers cette saison. Désormais invaincus depuis 5 matchs, les Cristoliens empochent 3 points précieux et remontent à la 8ème place du National. A 5 longueurs seulement du deuxième du National. Prochain et dernier rendez-vous de l’année, vendredi prochain sur la pelouse d’Avranches.

 

Créteil/Lusitanos 4-2 US Concarneau

(2-0 à la mi-temps)

Stade Dominique Duvauchelle

Arbitre: M. Valnet

Buts: USCL: Mokdad (10 min sp et 30 min), Belkouche (59 min), Pereira (63 min). Concarneau: Ebrard (79 min), Jannez (87 min).

Avertissements: Pancrate (34 min), Héréson (34 min).

Expulsion: Sivis (8 min).

US Créteil/Lusitanos: Véron; Fofana, Dauchy, Belkouche, Pardal; Pereira, Baptista, Buaillon (Cap.) (Soaré, 71 min), Diallo (Bouhmidi, 71 min), Pancrate, Mokdad (Baal, 80 min). Entraîneur: Carlos Secretário.

US Concarneau: Basilio; Sivis, Hereson, Jannez (Cap.), Gegousse; Abdelmoula, Da Cruz, Monia (Sinquin, 70 min), Bernauer; Ebrard (Bénali, 83 min), Elaz. Entraîneur: Cauet.

 

Daniel Gonçalves

 

LusoJornal Artigos