Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Desporto

 

Après avoir décroché son billet pour le 8ème tour de Coupe de France, l’US Créteil/Lusitanos retrouvait, vendredi soir, le stade Duvauchelle et le Championnat National.

Vainqueurs de leurs deux dernières rencontres à domicile, les Béliers savaient qu’ils n’auraient pas la tâche facile face à Annecy. Car si les Hauts-Savoyards s’étaient lourdement inclinés la saison passée à Créteil (4-1), depuis, leur dynamique s’est fortement inversée.

Actuellement deuxièmes du Championnat, les hommes de Laurent Guyot font désormais figure de favoris à la montée en Ligue 2.

En face, malgré une nette amélioration, les Cristoliens n’ont pas effacé tous leurs doutes. Ils restent surtout marqués, physiquement et mentalement, par un déplacement difficile dans le Bas-Rhin, dimanche dernier, en coupe de France.

Malgré cela, les hommes d’Emmanuel da Costa ne font pas de complexes. Emmenés par Diarra et Farade, tous deux très remuants, les Béliers multiplient les incursions dans la surface adverse sans parvenir à se montrer réellement dangereux. En face, Annecy applique tranquillement son plan de jeu et attend son heure. Vigilant, Mandanda retarde l’échéance sur quelques coups de pied arrêtés. Pas de quoi faire basculer le match.

Le tournant aurait pu (dû) arriver à la 26ème minute. Lancé dans la profondeur, Fanta-Mady Diarra s’effondre dans la surface adverse, sèchement taclé par un défenseur annécien. Et alors que tout le stade réclame le pénalty, l’arbitre de la partie, lui, ne bronche pas… Première douche froide pour les Cristoliens. La seconde interviendra 15 minutes plus tard sur un corner repoussé par la défense val-de-marnais et repris victorieusement, à 25 mètres, par Kashi auteur d’une demi-volée imparable (1-0, 43 min).

Une fois encore, les Béliers rejoignent les vestiaires mal récompensés pour leurs efforts et menés par un adversaire plus réaliste.

La seconde période, n’offre pas beaucoup d’occasions de vibrer aux supporters des deux camps. La bataille se cantonne souvent au milieu de terrain et les occasions sont peu nombreuses. Belkouche est le plus proche de l’égalisation sur une bonne tête, mais les visiteurs décrochent finalement les 3 points qu’ils étaient venus chercher.

Après deux succès consécutifs à domicile, Créteil/Lusitanos rechute face à une formation qui s’affirme, journée après journée, comme l’une des valeurs sûres de ce Championnat. Les Béliers essaieront de se rassurer samedi, en Coupe de France, à l’occasion de leur déplacement à Sarrebourg, club de Régional 1.

 

USCL

 

US Créteil/Lusitanos 0-1 FC Annecy

Stade Dominique Duvauchelle, Créteil

Cartons: USCL: Jaune pour Fofana (21 min) et Pembélé (45 min). FC Annecy: Jaune pour Siwe (90 min).

Buts: Annecy: Kashi (43 min).

US Créteil/Lusitanos: Mandanda, Nguinda, Belkouche, Farade (Urie, 71 min), Baptista, Chergui (Flochon, 63 min), Dabo, Fofana (Soaré, 54 min), Pembele, Pereira et Diarra.

FC Annecy: Escales, Mendy, Kashi, Gonçalves, Spano (Bosetti, 67 min), Mogni (Wouanga, 82 min), Testud (Siwe, 82 min), Kyeremeh (El Jaouhari, 90 min), Fillon, Ruque et Bastian.

 

Donativos LusoJornal

 

 

X