Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Quand parfois on me demande ce que représente pour moi le 25 Avril il m’arrive des images de paix, de liberté et d’œillets. Me viennent à l’esprit les paroles de la chanson «Portugal» du grand Georges Moustaki, poète de la musique française avec laquelle je suis née, et ces mots sont porteurs d’espoir pour les populations opprimées:

 

A ceux qui ne croient plus

Voir s’accomplir leur idéal

Dis leur qu’un œillet rouge

A fleuri au Portugal

 

Débouche une bouteille

Prends ton accordéon

Que de bouche à oreille

S’envole ta chanson

 

Car enfin le soleil

Réchauffe les pétales

De mille fleurs vermeilles

En avril au Portugal

 

Et cette fleur nouvelle

Qui fleurit au Portugal

C’est peut-être la fin

D’un empire colonial.

 

Shina

Fadiste

 

Testemunho recolhido para o LusoJornal, no quadro da Exposição sobre os 40 anos do 25 de Abril, do fotógrafo Mário Cantarinha, publicado na edição em papel do LusoJornal de abril de 2015.

 

Comunidade
X