Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

Les quatre Portugais

Après une année blanche sans Paris-Roubaix, avec une pandémie bien présente en début de Printemps, la plus dure, la plus excitante, une des plus médiatisées des épreuves cyclistes d’un jour se déroule cette année ce dimanche 3 octobre, date inhabituelle, la date traditionnelle étant le second dimanche d’avril.

Tout juste une semaine après les Championnats du monde, organisés sur les pavés de Flandre, il devrait y avoir beaucoup de spécialistes d’un jour en forme. Sur ses routes, sur ses pavés, nous verrons Wout van Aert (Jumbo-Visma) et Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) s’affronter sur le parcours pour la gagne.

Seront au départ pas moins de 25 équipes, pour un total de presque 200 engagés, seulement un quart arriveront à Roubaix, au Vélodrome.

Parmi les engagés 4 forcenés portugais: Rui Oliveira et Ivo Oliveira de l’équipe UAE Teams Emirates, André Rodrigues de Carvalho de l’équipe Cofidis et José Gonçalves de l’équipe Delko. Faisons ici nos vœux d’en voir à l’arrivée à Roubaix.

La course cette année s’étend sur 257 km, de Compiègne, jusqu’à l’emblématique Vélodrome de Roubaix, à la frontière belge, avec pas moins de 30 secteurs pavés.

Petite question digne des 12 coups de midi: pourquoi appelle-t-on la course Paris-Roubaix, l’Enfer du Nord? Cette course est la plus difficile du calendrier cycliste, toutefois, son nom est en rapport avec les difficultés, les ravages d’après la I Guerre mondiale.

Il faut en réalité remonter à 1919 pour trouver l’explication… Paris-Roubaix retrouve sa place dans le calendrier cycliste et dispute sa 20ème édition le 20 avril 1919. À cette date, près de 9.000 km de routes sont à refaire… Les dégâts sur le parcours de Paris-Roubaix sont immenses et obligent la course à revoir son itinéraire, y compris son arrivée sur le Vélodrome délabré et dont la piste en bois n’a pas résisté à la guerre. Le nom Enfer du Nord remonte donc à 1919 et au champ de ruines que les cyclistes de l’édition ont dû traverser. Son surnom restera jusqu’à nos jours et probablement pour l’éternité de l’épreuve.

 

La Portugaise

Cent vingt-cinq ans après la 1ère édition et la victoire de l’allemand Josef Fischer et 117 éditions masculines, 2021 verra la 1ère édition du Paris-Roubaix feminin. La distance est plus courte que chez les hommes: 116,4 km dont 17 portions pavées.

Au départ ce samedi 2 octobre, 22 équipes dont l’équipe anglaise Drops-le Col avec au sein de cette formation la cycliste portugaise Maria Martins.

 

Joaquim Agostinho

Profitons pour rendre ici hommage à l’un des icônes du Portugal, le cycliste Joaquim Agostinho. Nous n’avons pas trouvé de trace de sa participation au Paris-Roubaix, toutefois il est arrivé à Roubaix à 7 occasions. Son meilleur résultat étant une 3ème place lors du Tour de France 1981.

Sa première participation au Tour de France remonte à 1969, ayant obtenu une place à Roubaix lors de l’étape du Prologue, en 1971 il termine dans l’étape de Roubaix à la 58ème place, 25ème en 1973, 25ème en 1977, 58ème en 1979 et 15ème en 1983. Quelques-uns de ses admirateurs se rappelleront que l’homme de Silveira, Torres Vedras, aura passé dans l’étape Dinan-Roubaix lors du Tour de France 1971 en tête du mythique Muur Geraardsbergen.

Paris-Roubaix une épreuve mythique, Joaquim Agostinho un mythe. Qui restera dans l’histoire en remportant l’édition de l’Enfer du Nord 2021? Il y aura droit, entre autres, à une plaque en bronze avec son nom ajouté dans la dernière portion pavée, juste avant l’entrée du Vélodrome, aussi nommé Espace Charles Crupelandt, du nom du seul Roubaisien qui remporta la course.

 

Desporto
X