Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Paulo da Encarnação et la ville de Laon œuvrent pour dépasser Salzburg, la ville de Mozart

LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG
Donativos LusoJornal

L’artiste ferronnier Paulo da Encarnação a accordé une interview à LusoJornal pendant laquelle il nous a parlé de son art et de ses réalisations. Il a évoqué tout d’abord la ville de Laon et ses enseignes.

Toute la haute ville du chef-lieu de l’Aisne est en train d’être progressivement décorée d’enseignes commerciales fabriquées et décorées par Paulo da Encarnacão. L’œuvre ne sera achevée que dans quelques années: sur les 120 enseignes à fabriquer, à accrocher aux façades, des rues de cette belle ville, 56 sont déjà visibles.

Dans la ville autrichienne de Salzbourg, ville de naissance de Mozart, 60 enseignes alimentent un circuit qui lui est propre et que les touristes pratiquent en se déplaçant dans la ville.

On peut dire qu’à Laon existe déjà le circuit «enseignes Paulo da Encarnação» qui bientôt, en nombre, dépassera la ville autrichienne.

Chaque enseigne que Paulo da Encarnação réalise est unique: il s’inspire, il les réalise de A à Z, depuis le dessin jusqu’à la pose dans la ville. Pour Paulo da Encarnação et la ville de Laon, c’est comme une nouvelle naissance à chaque pose d’une nouvelle enseigne.

La ville est belle, elle le sera encore plus, le but de la municipalité, avec les enseignes de Paulo da Encarnação, étant de créer un circuit, d’avoir une attraction de plus dans la commune. Victor Hugo écrivait, déjà de son temps, dans une lettre qu’il a écrit à son épouse, Adèle: «Tout est beau à Laon, les églises, les maisons, les environs, tout…».

Paulo da Encarnação est arrivé en France adolescent, originaire de la ville de l’Alentejo, Aljustrel, il se sent à la fois portugais et français. Son intégration est à l’exemple des Portugais de France en général, il fait partie de ceux qui s’impliquent dans la vie de sa commune, il est l’un des 7.200 élus d’origine portugaise de France. Après avoir fait partie, pendant plusieurs mandats, de la municipalité de son village de Coucy-les-Eppes, il en est devenu Maire aux dernières élections, tout en continuant à exercer avec beaucoup de passion son métier.

Son entreprise «Fer’bois», qu’il a racheté, travaille les métaux pour les maisons de particuliers, toutefois Paulo da Encarnação se consacre lui-même plutôt aux commandes d’œuvres d’art des communes et administrations, des villes qui décorent ronds points, Mairies avec ses animaux fabriqués par Paulo da Encarnação pour mettre en exergue; des histoires, des contes locaux: c’est le renard, l’abeille, le castor… bientôt le bœuf, des réalisations qui demandent parfois plus de 500 heures de travail.

Actuellement Paulo da Encarnação et son équipe travaillent sur la restauration des criques de la Cathédrale de Soissons et sur la fabrication d’animaux en taille réelle, tel que le cerf, le sanglier en acier corten à disperser dans le plus grand massif forestier du Nord, la forêt de Mormal, près de Maroille, pas loin de la frontière belge.

Paulo da Encarnação, un artiste, un passionné, qui avec ses réalisations est en train, aussi, de nous créer le plus vaste jardin zoologique de France avec ses animaux dispersés dans toute la région Hauts de France.

 

Empresas
X