Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

La 2ème étape du Tour du Portugal, entre Marinha Grande et Loures sur une distance de 198,5 kilomètres, s’est déroulée vendredi et a été remportée par l’espagnol Mikel Aristi de l’équipe Euskadi-Murias. Quant à l’unique Franco-Portugais présent sur les routes ‘da Volta’, Guillaume Almeida, il s’est classé 124e à 12 minutes et 56 secondes du vainqueur du jour.

Une étape mouvementée où l’équipe de Guillaume Almeida s’est montrée à l’avant avec l’angolais Dário António et le portugais Micael Isidoro. Pour le LusoJornal, Guillaume Almeida, qui porte les couleurs de l’équipe angolaise BAI-Sicasal-Petro de Luanda, nous explique pourquoi ses coéquipiers ont tout fait pour montrer le maillot.

«La 2e étape en ligne était de 200 km avec une arrivée en bosse de 1,5 km classée en 4e catégorie. L’objectif était de prendre l’échappée et nous avons réussi avec Dário António. Bon coup de pub car nous allions passer, durant l’étape, sur les terres de nos sponsors et l’usine “Sicasal”. Finalement l’étape est arrivée groupée comme prévu et les favoris pour le classement général se sont disputé la victoire. Personnellement je me suis laissé décrocher à 10 km de l’arrivée pour récupérer pour les jours à venir. Après le jour de repos le général sera plus défini et les échappées auront plus de chances de vaincre, aujourd’hui nouvelle opportunité pour les sprinters!», assume le cycliste lusodescendant.

Au général, le portugais Samuel Caldeira (W52-FC Porto) n’a pas résisté à la montée finale et cède son maillot jaune à son coéquipier espagnol Gustavo Veloso. Quant à Guillaume Almeida, il occupe la 115e place à 13 minutes et 40 secondes du leader de la course.

Ce samedi la troisième étape du Tour du Portugal va emmener les coureurs de Santarém à Castelo Branco, sur une distance de 181,8 kilomètres.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 1 Voto
9.3
X