Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

L’équipe française Arkéa-Samsic participe au Tour du Portugal, qui s’est élancé de Viseu et qui se termine ce dimanche 11 août à Porto. C’est l’unique équipe française présente sur ‘a Volta’.

Lors de la cinquième étape entre Oliveira do Hospital et Guarda, longue de 158 kilomètres, le jeune cycliste francês Thibault Guernalec, de 22 ans, a réussi à se classer 4ème à 28 secondes du vainqueur, l’Italien Marco Tizza de l’équipe Amore & Vita-Prodir.

Le LusoJornal a pu discuter avec Thibault Guernalec qui était satisfait de cette 4ème place, lui qui avoue avoir de bonnes jambes lors de ce Tour du Portugal.

Comment s’est passée l’échappée?

L’échappée n’a pas été facile à prendre mais j’ai vite vu que j’avais de bonnes jambes pour être devant. La bosse d’arrivée ne me convenait pas forcément. Mais j’ai joué pour faire la meilleure place possible. J’ai tout gardé pour le dernier kilomètre.

Comment se passe ce Tour du Portugal? Déjà deux échappées de suite?

Pour le moment ça va, il faut s’adapter à une nouvelle façon de courir car ici ça peut rouler très vite toute la journée. J’ai de bonnes jambes et j’essaye d’en profiter.

L’équipe n’est pas passée loin d’une victoire.. C’est l’objectif impératif? Il y a eu déjà deux abandons.. Ça a marqué l’équipe?

C’est vrai que Clément Russo n’est pas passé loin. Ce n’était pas forcément le sprinter désigné ce jour là et nous avons dû changer les plans à 2km. Nous courons pour gagner et c’est dommage de passer si près mais le Tour n’est pas fini. En effet nous avons perdu Maxime et Robert. Ils nous étaient important sur les étapes de sprints. Nous devrons faire sans.

Ce mercredi la sixième étape du Tour du Portugal va emmener les coureurs de Torre de Moncorvo à Bragança, sur une distance de 189,2 kilomètres.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 1 Voto
9.2
X