Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

44 Photographies de statues de femmes célèbres portugaises à la Mairie d’Oloron Ste Marie

Une fois franchies les portes coulissantes de l’entrée principale à la Mairie d’Oloron Ste Marie, des photographies éclatantes de couleur de statues de femmes célèbres portugaises, jalonnent le parcours de l’accueil à la salle de réception du premier étage.

En passant par le vaste hall, on accède au large palier du premier étage par un majestueux escalier bien balancé.

Sur des grilles mobiles installées en divers endroits, les yeux se régalent de près de 44 photographies éditées par l’Association France-Portugal d’Oloron Ste Marie, sur des sculptures de femmes célèbres. Celles-ci jalonnent les places publiques, les jardins, les contre-allées, les quais le long des ports, les ronds-points pour ne citer que les points les plus remarqués un peu partout au Portugal, à Madère ou aux Açores.

Un tel sujet ne pouvait mieux accompagner les jours précédant et suivant la journée du 8 mars consacrée aux Femmes, à la Femme et aux Droits de celles-ci.

Le but de l’exposition porte davantage sur la qualité sculpturale des œuvres mettant en valeur soit des personnalités artistiques, littéraires, musicales, soit plus simplement sociales et artisanales de femmes certes anonymes, mais ayant contribué largement à la vie économique de leurs villes ou villages portugais.

L’exposition restera à la Mairie jusqu’au 18 mars et rejoindra ensuite le hall d’entrée du Centre hospitalier d’Oloron Ste Marie, jusqu’au 30 avril.

Les Mairies d’Oeiras, Porto, Cascais et Caldas da Rainha ont prêté des clichés des magnifiques statues de femmes que les promeneurs peuvent admirer au Jardin des Poètes (Parc des Poètes) à Oeiras, à côté de Lisboa, au Jardin du Palais de Cristal à Porto, sans oublier la grande violoncelliste portugaise Guilherma Suggia.

D’autres photographies que Gracianne Bancon, membre de l’association, a prises lors de ses différents et nombreux voyages au Portugal, Madère et Açores s’ajoutent à celles-ci.

En insistant sur le fait qu’habituellement seuls les bustes des artistes ou personnalités célèbres sont généralement exposés en Europe avec une simple plaque mentionnant noms et années de naissance et décès. Rien de tel au Portugal. Des statues de femmes souvent d’envergure, relèvent de la sculpture quasi monumentale pour attirer l’attention, prévaloir les rôles des femmes dans la ville par leurs activités ouvrières comme les Pêcheuses à pied ou Travailleuses en usines de conserves en Algarve, à Portimão, activités artisanales comme les Brodeuses de Funchal, à Madère.

L’Association France-Portugal n’a pas manqué de remercier le Maire d’Oloron Ste Marie et son équipe, pour avoir accepté l’idée d’exposer ces belles photographies dans ses murs.

Un sympathique apéritif a clôturé cette présentation à la presse écrite locale et radiophonique, ce lundi 4 mars dernier.

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 4 Votos
3.3
X