Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

4ème Festival Folklorique du Groupe Ethnographique du Minho Ave à Tourcoing

LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG

Dans la région lilloise, le 1er fin de semaine de juin, la Communauté portugaise a eu des raisons de se réjouir, de faire la fête: les Portugais de Roubaix-Tourcoing sont devenus Champions de football de division régionale 3 et l’Association ACTOP «Groupe Ethnographique du Minho Ave» a organisée dimanche 2 juin son traditionnel festival folklorique au Stade des Orions de Tourcoing.

Comme dit le dicton: «Il n’y a jamais deux sans trois». Cela fait trois ans que nous suivons cet événement et trois ans où les cieux sont avec les organisateurs: un temps d’été, des chaleurs dépassant les 30°C, peut-être un peu difficile pour danser, mais très bon pour le bar et les finances. Le rouge, le blanc, le sumol… a coulé à flot… même l’eau!

En fin de festival on a manqué de ce précieux liquide. Remarquez, même dans le nord la pluie se fait rare, on commence à restreindre la consommation d’eau.

Le Festival a débuté par le repas servi dès 12h00: du bon poulet, bolinhos, bifanas et même de la sardine, une façon de nous rappeler que les Fêtes des Saints populaires approchent.

Une fête à l’air libre, avec de quoi se détendre et si besoin se projeter sous des arbres. L’organisation bien rodée a été à la hauteur.

Pas moins de 6 groupes d’horizons différents ont animé l’après-midi. Horizons différents au niveau géographique et par le style du folklore présenté.

Pour ouvrir les festivités, le groupe organisateur: le Groupe Ethnographique du Minho Ave de Tourcoing. Le nombreux public a pu apprécier par la suite les Portugais de Reims, Les Tambours de Reims, O Ribatejo de Colmar, Províncias do Minho de Chelles et les Províncias do Minho de Roubaix.

De noter la variété des couleurs des habits avec un effort de recherche dans l’authenticité régionale.

Nous avons été bluffés à un moment donné par le groupe Ribatejo de Colmar: une bagarre se déclenche sur scène. Nous avons compris que c’était une forme d’introduire le défi de deux danseurs sur le thème du «Fadango».

La fête terminée, beaucoup sont partis avec les poulets grillés: le repas du dimanche soir, une manière aussi de partager avec ceux qui sont restés à la maison.

Des moments comme cela on en redemande: une manière aussi de faire des rencontres, de voir, de revoir des amis à l’approche de l’été, à l’approche des vacances.

 

LusoJornal Artigos

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 8 Votos
3.2
X