Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Aux couleurs de la Banque BCP et de LusoJornal: David Vandercoilden vainqueur des 28 H de Roubaix

LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / Luis Gonçalves LusoJornal / Luis Gonçalves LusoJornal / Luis Gonçalves

Trois, deux, un… c’est la progression et la place prise par David Vandercoilden aux 28 Heures de Marche athlétique de Roubaix ces trois dernières années sous les couleurs de la Banque BCP et de LusoJornal.

C’est extraordinaire de réussir à marcher autant d’heures… alors que beaucoup d’entre nous, pour aller à la boulangerie, qui n’est qu’à 300 mètres, nous sentons dans l’obligation de prendre la voiture, non?

C’est sous un temps propice à la pratique du sport que s’est déroulée samedi 15 et dimanche 16 septembre, au Parc Barbieux de Roubaix, la 65ème édition de cette épreuve, qui, au long des temps est devenue mythique dans la marche athlétique longue distance.

Après une journée et quatre heures d’effort pour les 45 athlètes inscrits, dont 10 femmes, c’est sous un soleil splendide que David Vandercoilden passa la ligne d’arrivée en première position après 225,907 kilomètres d’effort. A la deuxième place on trouve le français Emmanuel Lassale. Le russe Dimitri Osipov complète le podium.

Ce dernier venait de St Petersbourg avec toute une équipe pour essayer de gagner pour la dixième fois l’épreuve. En 2017, David Vandercoilden termina 2ème à 700 mètres du russe.

En gagnant cette édition, David Vandercoilden vient combler un palmarès en manque de vainqueur français depuis 1993.

Gagner une telle épreuve exige énormément d’efforts personnels, une préparation longue et beaucoup d’heures d’entraînement. Ces dernières semaines, le vainqueur a fait jusqu’à 160 km par semaine d’entraînement. Pendant toute une année, plusieurs épreuves ont servi de test et de préparation: les 100 km, les 24 Heures et les 138 km du tour de l’Île de Man…

Pour ravitailler, encourager, tout un staff d’amis était présent. Des athlètes du club auquel appartient David Vandercoilden, à Villeneuve d’Ascq, sont venus le soutenir et l’accompagner pendant plusieurs kilomètres.

Parti sagement, comme à son habitude, David Vandercoilden dépassa tous ses athlètes amis, adversaires d’un jour, pour prendre le commandement de l’épreuve vers une heure du matin de dimanche.

Son avance sur le second a été jusqu’à un peu plus de 2 tours du circuit, soit 4 kilomètres.

Les quatre dernières heures de course ont été très difficiles pour le vainqueur, des fortes douleurs au dos ont empêché David Vandercoilden de stabiliser son avance.

A force d’une volonté admirable et à l’aide, dans tous les instants, de ses amis et de sa compagne Marie Claire, c’est avec une immense joie collective qu’à 15h00 du dimanche 16 septembre, journée du patrimoine, David Vandercoilden inscrit son nom au palmarès du deuxième événement sportif le plus important de la ville de Roubaix, après de Paris-Roubaix cycliste.

C’est avec la présence du sous-Préfet de Région, de deux Députés, des Maires de Wattrelos et Roubaix, ainsi que d’autres personnalités, que tous les athlètes furent récompensés.

David Vandercoilden a reçu une médaille de l’Assemblée Nationale et une deuxième du Sénat, comme récompense de tous ses efforts.

Durant la matinée de dimanche les athlètes et le public présent ont pu admirer et apprécier l’allure du Champion mondial des 50 kilomètres marche: le franco-portugais Yohann Diniz.

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 9 Votos
4.3
X