Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Ils étaient 200 mil, les pèlerins aux cérémonies de ce 13 octobre au Sanctuaire de Fátima au Portugal. Ils étaient bien moins nombreux à l’église Saint Martin de Roubaix, en pleine restauration intérieure, ce même samedi.

Moins nombreux, mais en communion avec tous ceux, qui, ces jours-ci, un peu partout dans le monde, célèbrent l’anniversaire de la dernière apparition à Cova da Iria, de la Vierge Marie, aux trois «pastorinhos».

C’est l’Association des Catholiques Portugais de Roubaix, présidée par João Barbosa qui organise depuis plus de 30 ans cette veillée deux fois par an: en mai et en octobre. João Barbosa y a déjà connu 6 prêtres responsables de la paroisse.

Pour aider à prier, João Pereira de l’Association de Notre Dame de Fátima de Lorgies a récité la neuvaine, tandis que la chorale Paz no Mundo a animée par les chants, la prière.

Étaient présentes, également, des membres de l’Association des anciens Combattants des ex-Colonies Portugaises, qui ont porté la statue de la vierge au début de la prière et lors de la procession finale, de l’adieu.

L’ex-responsable de la Paroisse de Saint Martin, le prêtre Bruno Minet, qui depuis cet été a été nommé à La Madeleine, est venu présider les cérémonies.

João Barbosa, en introduction de la célébration, souhaite la bienvenue aux présents, et remercie le Père Bruno d’avoir accepté, une fois de plus, de revenir sur Saint Martin à l’occasion de la neuvaine en honneur de Notre Dame de Fátima.

Bruno Minet à son tour de remercier et de rappeler aux fidèles présents pourquoi ils sont là alors que les difficultés du monde sont bien visibles. Il nous rappelle: «nous sommes là pour prier en demandant à Marie d’intercéder auprès du Père».

João Pereira, quant à lui, rappelle les nombreux décès dans la communauté portugaise cette dernière année et a une pensée pour ceux, malades et autres, qui ne pouvaient pas être présents. La petite Augustine, qui a 4 ans, a quitté ce monde, victime d’un cancer foudroyant, a aussi été citée.

Pendant l’homélie, le Père Bruno Minet, partant de la musique qu’on entendait, venue de la place de la Mairie, donnait l’image du monde qui rentre dans l’Église pour se ressourcer, pour prier.

L’autre image évoquée par Bruno Minet, c’est celle de l’Église qui est abîmée, Église qui est en reconstruction. Église abîmée, parfois même par ceux qui ont reçu comme mission de la servir. Abîmée par les scandales sexuels et pédophiles.

Tout là-haut, il y a toutefois Marie, qui prie pour nous, pauvres pécheurs. Marie étoile qui brille, image que l’Église doit devenir.

Bruno Minet demande aux fidèles de porter bien haut «la Lumière de l’Espérance», de nous relever, de nous convertir en nous tournons et en suivant le Christ.

En fin de cérémonie, ont été rappelés les prochains temps forts pour la Communauté religieuse portugaise de Roubaix: le dimanche 21 octobre, à 11h00, en église sainte Bernadette de Roubaix, messe en honneur de N. Dame de Fátima, le 1er novembre la messe de la Tout Saint à l’église Saint-Pierre de Croix et le pèlerinage organisé par l’Association de Notre-Dame de Fátima de Logies, à Lourdes, du 7 au 10 juin.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 7 Votos
4.2
X