Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Christophe Paredes fondateur de l’Electrico – un concept original à Lille

Christophe Paredes est le fondateur de l’Electrico, un concept assez original de faire et promouvoir la cuisine portugaise.

Âgé de 30 ans depuis peu, il a ses racines parentales dans la région Nord du Portugal, plus précisément dans le village de Carro Queimado, près de Vila Real. Christophe Paredes va développer un concept de cuisine portugaise qui se passe dans une voiture ou plutôt dans un camion qu’il va appeler Electrico et y va brûler un combustible assez original pour faire la cuisine…

 

Quelles ont été vos expériences professionnelles avant de vous lancer sur l’Electrico?

De 2014 à 2016 j’ai été responsable commercial région Nord et Belgique d’Orsys. Entre 2016 et 2017 j’ai travaillé dans la «churrasqueira Galinha», à Lille. J’y ai grillé 15 tonnes de viande en deux ans.

 

Vous faites partie d’une génération de jeunes d’origine portugaise nées en France. Comment expliquez-vous votre attachement au Portugal et à ses traditions?

Mes parents m’ont transmis la culture portugaise dès ma naissance. Chez nous, la télévision c’est RTP International et la radio c’est Radio Alfa. Très tôt ils m’ont inscrit à l’école portugaise. De ce fait j’ai appris l’histoire, la culture, à écrire et à lire le portugais. Ma mère m’a appris à cuisiner les plats traditionnels, c’est le point de départ de mon amour pour la gastronomie portugaise. En conclusion, je n’ai pas le sentiment d’un retour vers le Portugal et ses traditions, mais plutôt une volonté de faire découvrir et partager notre culture à travers notre patrimoine gastronomique.

 

Comment est venue l’idée de Electrico Lisbon Urban food?

En France, la cuisine portugaise est méconnue, stéréotypée, mais néanmoins très appréciée pour sa simplicité et ses saveurs. Paradoxalement, il y a très peu de restaurants portugais et encore moins de Food-Truck. De ce fait j’ai décidé de faire découvrir et partager notre cuisine généreuse et ouverte sur le monde de par notre histoire. Pour ce faire, j’ambitionne développer la première chaîne de restauration de spécialités portugaises à la braise en France d’ici 2022.

 

Quelle est la particularité visuelle de vote camion?

Mon Food-truck a pour particularité de ressembler au célèbre tramway de Lisboa, l’Electrico, grâce à un covering trompe l’œil. Une réalisation franco-portugaise… Electrico, c’est avant tout un visuel, une image, un souvenir de ce tram jaune et blanc. Mon projet ne serait pas le même sans l’aide et l’accompagnement de Carris et Grafx. D’un côté les Portugais de Carris (la RATP portugaise, ou le transpole lisboète) qui ont tout de suite été enthousiastes à l’idée de faire partie de l’aventure. Paulo (Carris) m’a envoyé des photos en haute résolution qui permettent de réaliser le covering/décoration de mon camion. Cela consiste à appliquer un film de décoration sur l’ensemble du véhicule pour reproduire l’emblématique tramway. Côté français Thaddée de l’agence Grafx (Carvin), spécialisé dans le covering a travaillé ses visuels pour rendre l’illusion parfaite. Le rendu est chouette, et je suis hyper pressé de voir le résultat en vrai! L’Electrico est en cours de réalisation par l’entreprise BCC (NIEPPE), le spécialiste français du food-truck, il sera prêt pour début avril.

 

Vous avez fait appel aux réseaux sociaux pour vous aider financièrement à monter le projet. Expliquez-nous les raisons et avantages s’il y en a?

L’objectif de la campagne de crowdfunding sur Ulule était de récolter des fonds pour me donner un coup de pouce financier pour finaliser le projet. De plus, cela m’a permis de présenter mon concept et de voir les premières vibrations du public. J’ai été agréablement surpris car en seulement 4 jours on avait récolté les 3.000 € nécessaires pour financer le covering. De ce fait j’ai ouvert un 2nd palier pour pouvoir m’équiper d’un groupe électrogène afin d’être plus mobile. Et là encore très rapidement ont a dépassé l’objectif, la campagne se termine dimanche 18 mars pour les retardataires. Grâce aux partages, et aux commentaires, au soutien, l’Electrico a voyagé et l’histoire de mon camion, résonne jusqu’à Carro Queimado, le village natal de ma mère où j’ai la grande fierté apparaître dans la presse locale. Au début, à force de voir des appels de notre famille au Portugal, ma mère a bien cru qu’il était arrivé quelque chose de grave…! Elle était plus que fière d’apprendre finalement que Universidade FM a publié un article sur mon projet, appelant à participer à mon crowdfunding!

 

Les sommes versées, est un don à fonds perdus ou y a-t-il des contreparties grâce à ce don?

Il y a des contreparties en fonction du don (10 à 600 €), soit des goodies avec le logo de l’Electrico, des pasteis de nata, frango churrasco, maquette en bois du célèbre tramway, une privatisation du food-truck pour 10 à 20 repas, un livre de recette portugaise et à gagner un voyage à Lisboa (Vol+hôtel) pour 2 personnes au tirage au sort. Certaines personnes ont décidé de donner leurs contreparties, comme M. Landry Nzaba. D’une part, il a généreusement participé à la campagne de crowdfunding en faisant un don de plus de 600 €, et d’autre part, il a décidé de faire bénéficier 20 SDF des repas qui lui revenaient. Ce don est une idée magnifique, c’est pourquoi, j’ai décidé de rajouter 20 repas supplémentaires, pour aller encore plus loin, dans cette démarche d’entraide. Nous ne devons pas perdre de vue les bienfaits de la générosité, chaque petite action compte!

 

Quel type de plats, et grillades allez vous confectionner?

L’Electrico, c’est avant tout une cuisine portugaise populaire et gourmande aux cuissons traditionnelles à la braise avec des produits frais, de qualité et de saison, un véritable carrefour entre le Churrasco et Mercearia Fina. Côté «Churrasco», vous y dégusterez du poulet, des travers de porc et de la picanha. La viande sera cuite dans mon four à braise, nappée de la traditionnelle sauce piri-piri douce ou épicée. Et pour accompagner, entre autres, je propose batata a murro, riz à la portugaise, et milho frito. Vous pourrez également y savourer les sandwichs typiques comme la bifana en Bolo de Caco (pain à la patate douce, de Madère) fait maison et d’autres recettes authentiques comme le bacalhau à Brás, salada de polvo… Côté Merceria Fina, on y découvrira des produits du terroir portugais (vin, bière, charcuterie, conserve gourmet). Enfin, pour une touche sucrée, les nostalgiques de Lisboa pourront également se délecter des incontournables pasteis de nata, servis tièdes et saupoudrés de cannelle.

 

Vous allez utiliser un produit écologique pour chauffer vos plats et viandes. Comment est venue l’idée?

Mon food-truck sera équipé d’un authentique four à braise portugais, produit à Porto par Eco Grill, fonctionnant avec un charbon écoresponsable à base d’écorce de coco. J’ai choisi le four à braise, car c’est le parfait mariage entre le barbecue et le four. La cuisson donne un goût fumé à la viande et une tendresse inégalable avec un barbecue. J’ai privilégié un four écoresponsable pour des grillades saines pour le consommateur et pour la planète, chaque petit geste compte, alors j’ai décidé de faire le mien. Le concept est novateur, et de plus en plus de churrascarias au Portugal abandonnent les barbecues que ce soit au charbon, gaz ou électricité pour s’équiper écoresponsable.

 

Quelle va être votre zone d’action avec cette «cuisine mobile»?

Je vais parcourir le Nord de la France, Belgique et Paris.

 

Quand allez-vous commencer?

A la mi-avril sur les marchés de la métropole lilloise.

 

Vous allez être présent dans une exposition importante prochainement…

J’ai été invité à exposer mon camion et animer une conférence au Salon du snacking, les 4 et 5 avril, Paris – Porte de Versailles, le plus grand salon d’Europe en matière de restauration. Cette conférence sera l’occasion de promouvoir notre patrimoine gastronomique, pour la première fois, il y aura un concept de restauration portugaise dans ce salon. Par ailleurs, il est fortement possible que je fasse une apparition à Arras pour la cérémonie de commémoration de la Bataille de La Lys, en compagnie des Présidents français et portugais.

 

Vous avez été champion des grillades intergalactiques. C’est quoi comme concours?

Ce n’est pas un concours, j’ai tellement fait de grillades, ces dernières années que mes amis ont commencé à me donner des surnoms, c’est un clin d’œil que je leur ai fait…

 

Voilà une idée qui ne demande qu’à se développer!

 

 

 

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 9 Votos
5.0
X