Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Coupe de France: Les Lusitanos éliminent Créteil/Lusitanos

LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga

Trois ans après s’être imposé face à Créteil en Coupe de France (4-3), les Lusitanos de Saint Maur ont, une nouvelle fois, surpris lors du 6ème Tour de l’épreuve, le voisin cristolien sur un score sans appel de 3 buts à 0!

Il y avait eu le 15 novembre 2014. Il y aura dorénavant le 21 octobre 2017.

Quasiment trois ans après sa victoire 4-3 en Coupe de France, lors du 7ème Tour, les Lusitanos ont de nouveau pris le dessus sur son voisin de Créteil 3-0 dans l’épreuve doyenne du foot français.

Cette fois-ci, il n’y a pas vraiment de suspense. Il aura fallu une minute pour faire basculer la rencontre du côté des Saint-Mauriens. Privés de Kévin Diaz (blessé) et de João Fonseca, qui purgeait son 9ème et dernier match de suspension, les hommes de Luís Loureiro découvraient rapidement que les Cristoliens n’étaient pas d’humeur aux amabilités.

Bien au contraire, en alignant une équipe-type, l’US Créteil/Lusitanos voulait clairement prendre sa revanche sur l’histoire. Et les premières tentatives seront pour les Béliers.

Sébastien Puygrenier aurait même pu ouvrir le score sans la vigilance de Mickaël Ponzio à la deuxième heure de jeu. D’autant plus que derrière, ce sont les Lusitanos qui seront d’une terrible efficacité.

C’est Bruno Simão, bien servi au second poteau par Kisley, qui ouvrira la marque (1-0, 35 min). Inscrivant au passage son premier but sous les couleurs saint-mauriennes. Dans la foulée, c’est Mohamed Chalali qui exploitera une belle passe en profondeur de Gabriel Marena en lobant Romain Lejeune (2-0, 36 min).

 

Direction le 7ème Tour

Après la pause, Créteil/Lusitanos tentera bien quelques timides réactions sans pour autant se montrer dangereux. Saint Maur opérant davantage en contre dans l’attente d’une occasion pour définitivement tuer la rencontre.

A la 80ème minute, Mathieu Rangoly déborde et adresse une passe à Gabriel Marena, à l’entrée de la surface, qui réalise le chef d’œuvre de la soirée avec une frappe surpuissante imparable en pleine lucarne (3-0, 81 min).

Un 3ème but synonyme de victoire pour les Lusitanos qui n’avaient plus qu’à savourer leur performance historique, accompagné par les chants des supporters présents au Stade Dominique Duvauchelle.

A l’issue de la rencontre, Luís Loureiro pouvait afficher son plus beau sourire. «Ça n’a pas été un match parfait. Cela n’existe pas. Par contre, le résultat l’a été. L’équipe a bien préparé son match. On a su se servir de la motivation de notre adversaire. Les joueurs ont su bien travailler pour s’offrir ce résultat» explique Luís Loureiro au LusoJornal. «On n’oublie pas que notre pain quotidien reste le Championnat, mais il faut savourer ce genre de résultat en Coupe de France. C’est une compétition à part. Dans un contexte à part. Les joueurs ont su démontrer leur état d’esprit et leurs talents. C’est un résultat qui donne forcément confiance et laisse un moral renforcé aux joueurs et à tout le club. Mais le prochain match sera déterminant pour la suite de notre saison. Mais ce n’était pas simple de venir à Créteil et marquer 3 buts. On veut maintenant donner une bonne réponse au Championnat aussi dans les semaines à venir».

Mais entre le Championnat et la Coupe de France, les Lusitanos ont de quoi offrir encore de belles émotions dans les prochains mois.

 

US Créteil-Lusitanos (N1) 0-3 US Lusitanos de Saint Maur (N2) (0-2)

Spectateurs: 992

Arbitre: Marc Michout

US Créteil/Lusitanos: Lejeune – Mahon de Monaghan (Houla, 78 min), Mbow, Puygrenier (Cap.), Boyer, Y. Fofana (Sainte Luce, 46 min) – Petshi, Dias – Pouye, Rivière, Paye. Entr.: Stéphane Le Mignan.

US Lusitanos de Saint Maur: Ponzio – Rangoly, Lucas Rocha, Viegas, Bituruna – Leonel (Nascimento, 78 min), Taisson, Marena (Cap.) (Ribadeira, 88 min) – Kisley, Chalali (Ramos, 73 min), Simão. Entr.: Luís Loureiro.

Buts: Simão (35 min), Chalali (36 min) et Marena (81 min) pour Saint Maur.

Avertissements: Dias (21 min) et Petshi (23 min) pour Créteil/Lusitanos; Chalali (35 min), Simão (35 min) et Taisson (66 min) pour Saint Maur.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
10.0
X