Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

Trois jours après le revers concédé face à Sète, l’US Créteil/Lusitanos était de retour à Duvauchelle pour y accueillir l’US Boulogne dans le cadre du rattrapage de la 27ème journée de National.

Dans ce duel de relégables, l’issue de ce match pouvait être décisive pour la fin de saison. Le début de la partie, malgré l’engagement physique, ne sera pas très animé sur le plan offensif. Il faudra attendre la 24ème minute pour voir la première alerte en faveur des visiteurs. À la suite d’un centre, Véron effectue deux parades «miracle» et permet aux Cristoliens de garder leur cage inviolée.

Mais ce sont finalement les Béliers qui vont ouvrir la marque. Suite à une combinaison avec Mokdad, Baptista va s’échapper sur le couloir droit puis repiquer dans la surface pour enrouler sa frappe au fond des filets (41 min), 1-0 pour l’USCL.

Les Béliers vont même passer proches de doubler la mise par l’intermédiaire de Mokdad mais il va perdre son face à face avec Lugier (44 min).

À la pause Créteil/Lusitanos mène d’une courte tête.

Au retour des vestiaires, les Boulonnais vont se montrer plus entreprenants et vont parvenir à égaliser grâce à un ancien cristolien, Teddy Okou, à la suite d’une bonne combinaison avec Moussaki (53 min).

Sur l’action suivante, Okou toujours, va mettre à contribution Véron qui va effectuer un somptueux plongeon pour sortir la balle en corner.

Les Béliers vont avoir une bonne occasion de reprendre l’avantage sur coup-franc direct mais la frappe de Pancrate va frôler le montant de Lugier (65 min). Farade, entré en jeu, va apporter sa fougue dans l’offensive cristolienne, mais hélas sa première frappe sera captée dans danger par le portier boulonnais. En fin de rencontre, les buts cristoliens vont chauffer. Sur coup franc, un joueur boulonnais va dévier la balle de la tête, mais Véron veillait (87 min).

Au final les équipes se quitteront sur un score de parité qui n’arrange pas les Cristoliens.

 

Emmanuel da Costa: «Des choses positives»

Malgré la frustration liée au match nul concédé face à Boulogne, Emmanuel da Costa a vu du positif dans l’attitude des Béliers.

«Les matchs se suivent et se ressemblent… dans la frustration… Mais il y a des matchs nuls plus acceptables que d’autres. Ce match a laissé entrevoir des choses plus positives, plus intéressantes, même s’il y avait matière à aller chercher les 3 points ce soir.

Aujourd’hui, il faut mettre en avant l’arrêt de Stéphane, mais aussi l’arrêt du portier adverse en fin de première période devant Mokdad. Ce n’est pas Mokdad qui rate, c’est leur gardien qui fait le bon geste.

Il y a eu des choses positives dans le contenu et la volonté de se projeter vers l’avant et de se créer des occasions. Il est vrai qu’en deuxième période, nous nous sommes créé moins d’occasions, mais nous avons manqué de fraicheur physique et de justesse technique pour aller leur faire un peu plus mal.

Il y avait de bons coups à jouer en deuxième face à une équipe qui avait changé de schéma en et qui nous laissait plus d’espaces derrière. Avec l’accumulation des matchs, beaucoup de joueurs étaient très fatigués, mais ils ont serré les dents et sont allés jusqu’au bout. Il y a des choses positives ce soir malgré la frustration de ne pas décrocher les 3 points.

Pour mettre quelque chose en place, il faut du temps. Mais nous sommes dans une urgence mathématique. Une urgence de résultats. Il faut l’accepter. Je ne vais pas me cacher derrière ça. Les joueurs travaillent bien. Nous progressons au fil de nos sorties. Face à Bourg, on a eu des moments intéressants, mais nous avons manqué de constance. Contre Villefranche, nous avons fait des choses intéressantes pendant 80 minutes. Face à Sète, nous avons plongé après une bonne première période. Aujourd’hui, on a vu des choses intéressantes aussi. Mais quand vous êtes sur des dynamiques comme celle-ci, vous êtes moins relâchés, moins audacieux, moins créatifs et sur la fin de match, nous n’étions pas à l’abri d’un mauvais scénario.

Même si nous sommes en déficit de points, il y a des choses intéressantes à retenir ce soir. En faisant ce type de performance, nous irons chercher les points qu’il nous manque. Le calendrier est fou. Nous rejouons dès samedi, puis mardi. Ça fait beaucoup, mais nous n’avons pas le choix. Il faut aller de l’avant. Nous allons aller chercher ces points et nous serons encore plus satisfaits en fin de saison».

 

Cap sur Concarneau désormais où les Béliers ont rendez-vous au stade Guy Piriou dans le cadre de la 32ème journée de National.

 

US Créteil/Lusitanos 1-1 US Boulogne CO

A la mi-temps: 1-0

Mardi 27 avril, 20h00

Stade Dominique Duvauchelle, Créteil

Buteurs: USCL: Baptista (41 min); USBCO: Okou (53 min)

Cartons: USCL: Jaune pour Belkouche (15 min), Fofana (90 min); USBCO: Jaune pour Pierret (18 min), Frikeche (61 min), Oyono (64 min)

US Créteil/Lusitanos: Véron, Fofana, Soaré, Belkouche, Buaillon (Cap.), Pereira, Bru (Chergui, 87 min), Baptista (Baal, 87 min), Sangaré, Pancrate (Farade, 69 min), Mokdad

US Boulogne: Lugier, Joseph (Touré, 90 min), Frikeche (Cap.), Oyono, Pierret, Duterte, Cadiou, Beghin, Okou (Noc, 83 min), Moussaki, Abdeldjelil (Idazza, 66 min)

 

Desporto
X