Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Après une 13ème journée de D1 Féminine très rythmée, retour cette dernière où la lutte pour le podium et le maintien continue de faire rage.

Le derby parisien entre le PSG, deuxième, et le Paris FC, quatrième, a tenu toutes ses promesses. Bien loin du sens unique du match aller (1-5), les coéquipières des Brésiliennes Formiga et Daiane l’ont remporté, non sans mal, face au PFC (3-1). Présente dans l’axe de la défense adverse, la franco-portugaise Elisa de Almeida a contenu les assauts adverses comme elle a pu.

Ce revers n’éloigne pas pour autant le Paris FC du podium. Son concurrent direct, Montpellier, n’est en effet pas parvenu à l’emporter à Bordeaux (2-2). Les Montpelliéraines reviennent même de loin, s’étant retrouvées mener une grande partie de la rencontre. Les Bordelaises ont elles pu compter sur les Brésiliennes Kathellen Sousa et Carol Rodrigues, toutes deux titulaires au coup d’envoi, pour accrocher ce bon résultat et revenir à hauteur du PFC.

Le leader lyonnais n’a lui pas été inquiété ce week-end. En déplacement à Soyaux, les Lyonnaises, dont l’anglo-portugaise Lucy Bronze, n’ont fait qu’une bouchée des Sojaldiciennes (6-0). Angeline da Costa était titulaire du côté de Soyaux, avant de sortir à l’heure de jeu.

Dans la lutte pour le maintien, Metz manque une occasion de sortir de la zone rouge. En effet, Lille s’est incliné face à Rodez (0-1), restant à un point des Messines. Mais ces dernières ne sont pas parvenues à s’imposer à Fleury, malgré une ouverture du score rapide (1-2). Simone Jatoba était titulaire côté Metz, Adeline Janela étant absente du déplacement, alors que Charlotte Fernandes était présente dans la défense francilienne.

Enfin, Dijon reste proche de la zone rouge après son match nul face aux Guingampaises (1-1). Les Dijonnaises sont huitièmes du classement, à cinq points du premier relégable de D1 Féminine.

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
8.4
X