Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Dans une fin de championnat très rythmée en bas de tableau, Lyon a confirmé son 13e titre de champion de France alors que Metz prend de l’air. Retour sur la 21e journée de D1 Féminine.

Il n’y avait plus de suspens depuis la nette victoire de l’OL face au PSG il y a deux semaines (5-0). Mais les Lyonnaises se sont adjugé le titre de la meilleure des manières en écrasant Dijon chez lui (4-0). Les coéquipières de l’anglo-portugaise Lucy Bronze, absente de la feuille de match, ont marqué les quatre buts en seconde période pour obtenir un 19e succès en 21 rencontres.

Derrière elles, le PSG a lui tenu à finir sa saison à domicile sur un feu d’artifice offensif. Dans cette opposition de Brésiliennes, entre Formiga et Daiane côté PSG et Kathellen Sousa et Carol Rodrigues côté bordelais, les Parisiennes ont atomisé Bordeaux, complètement dépassé défensivement (6-2). Carol a réduit le score pour le FCGB mais avec quatre buts encaissés en 30 minutes, le mal était déjà fait. La troisième place reste jouable pour Bordeaux, qui devra gagner et compter sur une défaite du MHSC lors de la dernière journée.

Les Montpelliéraines ont en effet écarté l’un de ses principaux concurrents au podium, le Paris FC. Dans un match très disputé, les Franciliennes ont fini par craquer sur un but de Jakobsson (1-0). Titulaire côté PFC, Elisa de Almeida a livré un match solide alors que Mélanie Ribeiro de Carvalho est entrée en fin de rencontre.

En bas de tableau de D1 Féminine, Fleury s’est incliné pour son dernier match à domicile face à Guingamp (1-2). Grâce à ce succès, les Bretonnes valident leur maintien et passent devant l’équipe de la franco-portugaise Charlotte Fernandes.

Enfin, la course au maintien bat toujours son plein. Rodez a dit adieu à son dernier espoir de survie dans le match de la mort face à Metz (1-3). Les Ruthénoises retrouveront la D2 l’an prochain neuf ans après l’avoir quitté. Menées, les Messines, qui évoluaient sans leur capitaine habituelle Simone Jatobá, ont retourné la situation pour continuer d’y croire.

Elles auraient même pu déjà souffler si Lille n’était pas venu à bout dans le même temps de l’ASJ Soyaux d’Angeline da Costa (1-0). Une victoire arrachée dans les dernières minutes qui laisse aux Lilloises une chance de maintien. En effet, Metz se déplacera du côté de Lyon lors de la dernière journée pendant que le LOSC ira à Montpellier, un seul point séparant pour l’heure les deux équipes.

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
9.8
X