Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

David Vandercoilden, aux couleurs de la Banque BCP, 2ème des 28 Heures de Roubaix à la Marche

LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves

Ce samedi 16 et dimanche 17 septembre, les spécialistes de l’ultra-fond se sont retrouvé à Roubaix pour la 64ème édition des 28 Heures à la Marche athlétique de Roubaix.

Pour des raisons de sécurité, alors que dans un passé récent les marcheurs faisaient une grande boucle dans les villes avoisinantes avant de faire les petites boucles dans le Parc Barbieux, cette année l’épreuve s’est déroulée uniquement dans le fameux parc, la boucle étant de 2.805 mètres.

David Vandercoilden, athlète du Club des Marcheurs de Roubaix, aux couleurs de la Banque BCP en a étonné plus qu’un, en terminant deuxième de cette mythique épreuve avec 228,667 kilomètres parcourus, à 728 mètres du vainqueur, le russe Ossipov Dmitry, soit 26 mètres de moins par heure que se dernier.

Ossipov a remporté par la même occasion, sa 9ème victoire. Il est à une victoire du record du polonais Klapa.

Pendant une bonne partie de la nuit et début de matinée, nous avons tous cru à la première victoire française depuis 1970. David Vandercoilden a, pendant 10 heures, été en tête de la course. Lors d’un ravitaillent plus long, pendant lequel David Vandercoilden a soigné ses pieds, il s’est fait dépasser et n’a plus rejoint Ossipov.

De l’avis unanime des accompagnateurs, organisateurs et public présent, les 28 Heures de 2017 furent un des plus disputés depuis une vingtaine d’années, l’écart entre le 1er et 2ème était extrêmement faible, et nul n’étant à l’abri d’une défaillance.

L’épreuve a été suivie et commenté par les internautes en direct sur le site internet marchons.com

Partis à 11h00 de samedi, les athlètes ont stoppé leurs efforts à 15h00 de dimanche sous un ciel très clément.

Tous les athlètes ont reçu une coupe et autre prix dans la très belle Salle des mariages de la ville de Roubaix.

David Vandercoilden a été primé pour sa 2ème place, par la Coupe Jean Dahm, par une Médaille de l’Assemblée Nationale remise par la Députée du Nord Catherine Osson et par un très beau livre du Grand Lille.

Popularisée ces dernières années en France, grâce à des athlètes tels que le franco-portugais Yohann Diniz, récent vainqueur des 50 kms marche des Championnats du monde à Londres, la marche athlétique est d’une grande exigence technique et nécessite beaucoup d’efforts physiques. David Vandercoilden s’entraîne en général 6 jours sur 7.

 

Marcher après avoir été grand fumeur

Pour préparer l’épreuve de Roubaix, sélective pour les 440 kms de Paris-Ribeauvillé, David Vandercoilden a fait une dizaine d’épreuves en 2017, allant du 100 kms, aux 24 heures. Il a remporté en 2017 deux épreuves en Hollande.

David Vandercoilden nous prouve que malgré avoir été grand fumeur pendant de nombreuses années, on peut s’arrêter et faire du sport de haut niveau. Pour ne pas grossir suite à l’arrêt de la cigarette provoquée par une forte grippe, il y a quatre ans, la marche à pied est devenue le palliatif. Les résultats sont déjà là.

Pour la petite histoire, David Vandercoilden accepte notre compagnie les dimanches matins. Ils fait un effort immense en marchant 2 kilomètres de moins à l’heure par rapport à son rythme habituel.

Grâce à cette marche dominicale, qui se fait en général du coté de la Belgique, plus précisément à Ploegsteert, nous avons découvert le lieu connu comment étant le «no man’s land». Là, où, pendant le jour de Noël de 1914 s’est déroulé un match de football entre soldats Anglais et soldats Allemands.

La marche un sport… mais aussi un découvreur d’horizons.

L’équipe qui aidera, s’est rodée, et déjà la pensée est sur les 440 kms du Paris-Ribeauvillé entre le 30 mai et le 2 juin 2018.

Où est la limite de l’effort humain? Une équipe de 10 personnes va aider David Vandercoilden pour le Paris-Ribeaivillé. Participer à cette compétition est, pour lui, un rêve. Reste, d’ici là, à trouver les sponsors qui puissent aider à louer deux camping-cars et à financer les frais annexes.

 

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 9 Votos
7.2
X