Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Les Associations Hirond’Ailes et Les Amis du Plateau se sont réunies sous la même bannière: aider le Mozambique après les catastrophes qui se sont abattues sur le pays ces dernières semaines, avec le passage du cyclone Idai et les pluies intenses qui ont tout dévasté dans le centre du pays. La ville de Beira est pratiquement détruite.

Depuis quelques semaines les secours affluent, mais les besoins sont toujours grands quand il s’agit de catastrophes naturelles.

Le 6 avril, à 20h30, les associations Hirond’Ailes et Les Amis du Plateau organisent une soirée de solidarité à l’Eglise du Sacré Cœur de Gentilly, au 111 avenue Paul Vaillant Couturier, à Gentilly.

Suzette Fernandes, Présidente de l’association Hirond‘Ailes a expliqué les objectifs du projet.

 

Comment est née l’idée d’organiser cet évènement?

L’idée est tout simplement venue en regardant les images, impossible de rester inactif et insensible. Il fallait faire quelque chose, mais nous, une association de femmes avec une année d’existence, comment pourrions agir? En demandant à une autre association de s’unir à nous et qui mieux que Les Amis du Plateau?

 

Pourquoi est-il important de se mobiliser pour le Mozambique?

Il est important de se mobiliser pour le Mozambique comme il est important de se mobiliser pour tout autre pays dans la souffrance. Mais dans cette situation précise nous connaissons tous des personnes vivant ou ayant vécu au Mozambique (ou tout autre pays ex-colonie). Nous nous sentons davantage proches de ce pays par notre passé commun. Mais quel que soit le pays, nous devons nous mobiliser, chacun à sa façon, en faisant un don bien sûr, mais on peut donner de différentes formes comme de son temps tout simplement en répondant à diverses sollicitations. Et pourquoi pas un petit courrier de réconfort? Après avoir répondu aux besoins du corps, pourquoi ne pas essayer de réconforter la personne?

 

Quel argument pouvez-vous donner pour motiver ceux qui sont souvent réticents?

Je peux comprendre les réticences, je peux même les entendre! Les sollicitations sont nombreuses et variées. Mais aucune cause n’est meilleure que l’autre. Chacune a la valeur que l’on veut bien lui donner et nous avons tous une sensibilité différente. Le principal est d’être attentif à ne blesser personne. Pour moi, cette cause est primordiale car elle regroupe beaucoup de problèmes dont nous sommes tous responsables comme le réchauffement climatique (cause de beaucoup de catastrophes naturelles), la pauvreté des pays africains. Nous nous sommes également assurés que l’argent recueilli ira sur un compte bien précis à l’archevêché de Maputo où mon contact est le Père José Pinto. Nous voudrions participer à la reconstruction de l’Eglise de la Sagrada Família de la ville de Beira. Nous devons également envoyer 6 palettes de produits dont 4 contiennent des compléments alimentaire (vitamines pédiatriques) et les 2 autres divers produits comme compresses, sérum physiologique, matériel d’orthèse (béquilles, etc) et des soins bébés/mamans. Le transport, même humanitaire, est payant. J’ai sollicité pour cela plusieurs entités et j’attends leur réponse. Mais surtout pensez aux enfants qui sont toujours les premiers à souffrir.

 

“Soyons tous Mozambique”

Le 6 avril, 20h30

Salle de l’église de Gentilly

Réservations: 06.86.81.17.18

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 3 Votos
6.4
X