Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Cultura

 

Pour cause d’intempérie provoquée par la pandémie du Covid-19, José Cruz a été forcé de faire une pause avec son spectacle «En construction».

José Cruz a profité de tout ce temps pour, en tant qu’«architecte», améliorer, voire ajouter des pièces à son œuvre originale. Il a par ailleurs partagé ses leçons d’histoire du Portugal et enrichi le dictionnaire Frantugais sur les réseaux sociaux.

L’hiver est là, quelques-uns d’entre nous sont encore frileux à l’idée de sortir, de partager, d’assister à des spectacles.

Mais, par les temps qui courent, on a besoin de rire, on a besoin de partager, on a besoin d’écouter des gens optimistes. L’occasion nous est donnée, en devenant chef, des ouvriers dans des salles où José Cruz nous propose ses rendez-vous de chantier, son spectacle.

Les gens du Nord, à l’approche du solstice d’hiver, auront l’occasion d’être les prochains à visiter le «chantier» de José Cruz, le 17 décembre, au Théâtre de La Comédie, à Lille… aux gens du Nord de prouver qu’ils ont dans le cœur le soleil qui manque dehors en cette saison, en ces temps de pandémie.

C’est avec plaisir qu’il a accepté – et faisant suite au recours auprès de l’assurance décennale de la part des lillois – de revenir, après un premier passage, début de chantier, le 24 janvier 2020. À l’époque José Cruz avait essayé, chez le garage Ribeiro, à Tourcoing, une trottinette aux couleurs du Portugal. Entre-temps les trottinettes électriques ont pris une place plus importante, est-ce le cas avec la transpalette/trottinette portugaise?

Après Lille, d’autres lieux, d’autres dates, sont dès à présent dans l’agenda de José Cruz. Il mettra des chantiers en route: le 08 janvier à Melun, le 15 janvier à Reims, le 22 janvier à Bordeaux…

Pour connaître les dates et lieux des spectacles, rendez-vous sur les réseaux sociaux de José Cruz.

 

Donativos LusoJornal

 

X