Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

La ville de Crosne (91) va accuillir le salon «Lusotopia» regroupant les pays de langue portugaise le premier week-end de février, mais deux évènements précèderont ce week- end.

Le jeudi 30 janvier, à 20h00, il y aura la projection du film «As Ilhas» sur la réhabilitation des logements sociaux, sélectionné pour la biennale d’architecture de Venise au mois de mai 2020 (Salle René Fallet). Et le vendredi 31 janvier, à 20h00, il y aura un dîner spectacle au profit de deux associations d’aide à l’enfance, spectacle assuré par des artistes venus des différents pays lusophones (Salle René Fallet). Les Caretos de Podence – depuis peu inscrits au Patrimoine universel de l’Unesco – seront là pour accueillir le public.

Le samedi 01 et le dimanche 02 février, il y aura des concerts de fado, les sons africains et l’Atlantico Tour, une exposition de peintures et sculptures sur les pays lusophones à la Boutique éphémère, des expositions de photographies. Des ateliers de cuisine et des dégustations de vins portugais seront au rendez-vous, ainsi que des conférences sur le fado, sur la diaspora portugaise, sur l’action du Consul Aristides de Sousa Mendes pendant la guerre 39-45.

Les Caretos de Podence égaieront l’évènement par leurs danses et leurs costumes colorés, mais les organisateurs annoncent également du folklore et des chorales des différents pays.

Durant tout le week- end, différents stands informeront sur les pays lusophones, la langue portugaise, les aspects juridiques d’échanges professionnels, le tourisme et l’histoire…

«Lusotopia» va démarrer le samedi à 13h30 et le programme est très chargé. Il va du fado aux comptines portugaises, d’une conférence du Député Paulo Pisco à un concert de Fado avec la jeune française Lizzie, d’une dégustation de Vinho Verde à une démonstration de Capoeira…

On va également apprendre à cuisiner des biscuits secs portugais, du Pão de Ló, un gâteau brésilien, un plat de poisson de St Tomé , un plat de Carottes au miel et le tout va finir, le dimanche soir, par un dîner luso-japonais au Torii.

Tout ce programme est préparé par l’Atelier des Noctambules, par l’association Hirond’haileset par la Coordination des Collectivités Portugaises en France (CCPF).

 

Cultura
X