Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

Pour cette 8ème journée (mais seulement le 6ème match pour le Sporting Club de Paris) de Championnat de D1 Futsal, les verts et blancs accueillaient, à huis clos, leurs voisins de Paris Acasa pour un derby.

De coutume, les rencontres entre ces deux formations sont toujours très disputées et le score final très serré (1 but d’écart à chaque fois). La rencontre de samedi dernier n’a pas dérogé à la règle: partie très disputée et victoire 4 à 3 pour le Sporting.

Cette année Paris Acasa arrivait à Carpentier mieux classé (3ème) que son hôte et possédant 5 points d’avance, mais ayant joué 2 matchs de plus.

C’est avec une équipe quasi au complet (il manquait Soumaré suspendu, Fabricio convalescent et Ba) que le Sporting Club de Paris aborde cette rencontre. Le club du Président José Lopes entame les hostilités dès la 1ère minute par Caio dont le tir passe de peu à côté du but gardé par Aboudou.

Bien que dominateurs, les verts et blancs encaissent rapidement un premier but à la 3ème minute marqué par Touré dont la reprise en demi-volée trompe Haroun (0-1).

Si le jeu s’équilibre, c’est bien le Sporting Club de Paris qui se montre le plus dangereux, mais les tentatives de Saadaoui (05 min), Peterson (09 min) et Barboza (10 et 12 min) restent infructueuses. Pire, à la 13ème minute, c’est Acasa qui aggrave le score par Diallo qui, de la tête, prend le dessus sur Haroun (0-2).

L’entraîneur Rodolphe Lopes décide aussitôt de passer en power-play. Maladroits ou empruntés, les verts et blancs n’y arrivent pas, sans cesse repoussés par une défense des visiteurs vive et efficace.

L’espoir intervient à la 17ème minute, lorsque Saadaoui réussit à tromper Aboudou (1-2). Le Sporting Club de Paris pousse en cette fin de première mi-temps et Caio permet à son équipe de rentrer au vestiaire à égalité en marquant (avec l’aide du gardien), à 13 secondes de la fin de cette première mi-temps (2-2).

Dès le début de la seconde période, les verts et blancs exercent un pressing de tous les instants maintenant leurs adversaires dans leur camp et réussissant à procurer de belles occasions: à la 21ème minute, Aigoun, sur une combinaison sur coup franc, se retrouve seul devant le gardien mais manque sa cible, puis, à la 25ème minute, c’est Haroun qui dégage et lobe son homologue sorti de sa zone, Caio, qui était juste derrière le gardien d’Acasa peut faire une tête qui s’échoue sur le poteau; à la 28ème minute c’est Peterson qui récupère un ballon devant le but d’Aboudou et qui l’envoie au-dessus. Dans la foulée, le Sporting Club de Paris est enfin récompensé de sa domination lorsqu’Aigoun est à la réception d’un centre de Teixeira qu’il transforme en but (3-2, 28 min).

Inconsciemment, les verts et blancs se relâchent un peu et laissent le jeu à Paris Acasa qui se montre de nouveau dangereux notamment par Soumaré qui rate l’immanquable en expédiant le ballon à côté du but alors que celui-ci était déserté (29 min). Coup de froid à Carpentier lorsque Gasmi remet les 2 équipes à égalité à la 31ème minute. Son tir plein axe ne laisse aucune chance à Haroun, battu sur sa droite (3-3).

Il reste 9 minutes à jouer et on pressent une fin de match haletante et indécise. Néanmoins, le Sporting Club de Paris reprend le jeu à son compte. Sur un corner, la reprise de volée de Peterson s’écrase sur l’arête droite du but d’Acasa. Ce même Peterson est récompensé de son bon match par un but amené par un déboulé de Chaulet qui centre, mais le n°4 parisien se heurte à Aboudou qui lui renvoie involontairement le ballon qu’il reprend de façon acrobatique (4-3, 34 min). La fin de la partie est stressante. Passé en power-play, Paris Acasa se montre dangereux à plusieurs reprises mais Haroun reste intransigeant sur les tentatives de Rougab, Touré et Diallo et sauvegarde le score et la victoire pour son équipe.

Cette victoire, devant un adversaire valeureux et de qualité est importante car elle permet un rapproché au classement général (le club se retrouve à 2 points du podium avec 2 matchs en retard) et parce qu’elle donne un peu plus de confiance au moment d’affronter Accs mercredi prochain à Carpentier, en match en retard.

Le challenge sera de taille puisqu’il s’agira tout bonnement de faire chuter pour la première fois de la saison le favori incontestable de la D1 de Futsal. Gageons que les hommes du Capitaine Teixeira sauront relever ce défi et mettront tout leur talent et toute leur énergie pour vaincre Accs.

 

Sporting Club de Paris 4-3 Paris Acasa

Buteurs: Sporting Club Paris: Saadaoui, Caio, Peterson et Aigoun. Paris Acasa: Touré, Diallo et Gasmi.

 

Desporto
X