Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Pour le premier match de la phase retour du Championnat, le Sporting Club de Paris s’est déplacé samedi dernier à Toulouse pour y affronter l’USJ Toulouse, classé 10ème (sur 12) au classement général. Les Parisiens l’ont emporté 3 buts à 1 dans une rencontre acharnée comme lors du match aller remportée par les verts et blancs 5 à 3.

Entre un club toulousain qui joue dorénavant chacun de ses matchs pour sa survie en D1 et une équipe parisienne restant sur 5 victoires consécutives, le combat fut rude et très équilibré. Encore une fois, l’abnégation, la maîtrise collective et un gardien de très haut niveau ont permis aux hommes de Rodolphe Lopes de repartir avec les 3 points de la victoire.

Malgré un départ tonitruant de l’UJS qui se montre dangereux après seulement 20 secondes de jeu par Ahssen, ce sont bien les visiteurs qui ouvrent la marque par Fabricio qui hérite d’un ballon intercepté au milieu du terrain par Caio (0-1, 4 min). Ils doublent le score par Camara à la réception d’une relance de son gardien Thiago Soares (0-2, 6 min).

Les Toulousains réagissent et le gardien parisien doit s’employer de belle manière sur des tirs de Guedes et Said Selim. Mais sur un corner concédé sur une frappe d’Hamchérif, Soares doit s’incliner sur une reprise de volée de Derrouaz (1-2, 11 min). Le jeu s’équilibre alors avec des occasions pour chaque équipe: côté parisien, Tchapchet, en manque de réussite, se procure 3 belles occasions mais une, échoue sur le gardien, une passe au ras du poteau gauche du but adverse et un «retourné» est dévié en corner au tout dernier moment; coté toulousain, Said Selim et Ahssen perdent leur duels face à Soares.

Rien n’est plus marqué et la mi-temps est sifflée sur un score en faveur des visiteurs (1-2).

A la reprise, ce sont les Parisiens qui se montrent dangereux les premiers par Fabricio, dont le centre tir n’est pas repris par Tchapchet seul au second poteau. Les toulousains, désireux de revenir au score, pressent plus haut leurs adversaires obligeant ces derniers à commettre à des fautes qui valent au Sporting Club de Paris de comptabiliser 4 fautes après 5 minutes de jeu en seconde période (25 min). Néanmoins, Camara, à la réception d’un corner vient augmenter l’avance de son équipe et lui redonner un peu plus d’air (1-3, 25 min).

Les Parisiens subissent ensuite le jeu, mais Soares s’interpose avec brio devant les tentatives toulousaines. Les visiteurs répondent par des actions menées par Caio, Tchapchet, Segura et Fabricio mais sans succès.

Il reste 8 minutes à jouer lorsque le Sporting Club de Paris écope d’une 5ème faute. Les supporters toulousains sentent alors que le match peut basculer et encouragent bruyamment leur équipe. Poussés par ces encouragements, l’UJS Toulouse provoque les Parisiens pour obtenir la sixième faute, mais grâce à leur maîtrise collective et leur talent, les hommes de Rodolphe Lopes défendent sans faire de gestes répréhensibles.

L’intensité du match ne faiblit pas et, jusque dans les derniers instants, Soares est mis à contribution par Hamcherif, Lluis Visa ou encore Ahssen.

Le Sporting Club de Paris remporte un sixième match consécutif et se retrouve seul 3ème (22 points) avec un match en retard à disputer contre Toulon le lundi 03 févrie.

Le prochain match des Parisiens à Carpentier aura lieu le samedi 8 février, à 16h00. Il opposera les verts et blancs aux alsaciens de Pfastatt (club de D2) dans le cadre des 1/32èmes de finale de la Coupe Nationale de Futsal.

Pour mémoire, le détenteur de la Coupe Nationale de Futsal est… le Sporting Club de Paris, vainqueur 7 à 1 de Garges le 11 mai 2019, à Blois.

 

USJ Toulouse 3-1 Sporting Club de Paris

Buteurs: Sporting Club Paris: Camara x2 et Fabricio. UJS Toulouse: Derrouaz.

 

LusoJornal Artigos
X