Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

Sporting Club de Paris 2-6 Accs

 

Dernier match de préparation, samedi dernier, pour le Sporting Club de Paris, avant la reprise du championnat de France de D1 Futsal. L’adversaire du jour n’était autre que le Champion de France en titre, Accs 92. Bien que relégué administrativement en D2, le club des hauts de seine peut compter sur un effectif de qualité, malgré le départ, à l’intersaison, de plusieurs joueurs internationaux. De son côté, le club parisien qui n’est pas épargné par les blessures, n’a pu aligner que 7 joueurs, dont 2 gardiens… trop peu pour tenir tout un match.

L’infirmerie est pleine: Ba (métatarse), Dos Reis (ligament croisé), Finéo (mollet), Belhaj (quadriceps) et Teixeira (hanche et genou).

Le Sporting Club de Paris a tenu 35 minutes avant de craquer physiquement, encaissant 4 buts en moins de 4 minutes.

Dans un match équilibré, les Parisiens ont souvent été gênés par le pressing exercé par les hommes du Capitaine Mohammed. Les altoséquanais ouvrent le score à la 3ème minute sur un tir de Touré, dévié dans son but par Soumaré (0-1).

Les Parisiens se reprennent et se procurent des occasions par Maico ou Chaulet avec des belles phases de jeu à 3 (Chaulet – Barboza – Saadaoui) ou à 4 (Soumaré – Chaulet – Maico – Saadaoui) mais à chaque fois le portier adverse, Abal, les tient en échec.

Saadaoui trouve enfin la faille en reprenant un centre de Chaulet bien servi par Laion, monté très haut pour soulager ses coéquipiers (1-1, 17 min). Accs fait bien circuler le ballon mais les actions n’aboutissent pas ou n’inquiètent pas Laion.

Dès la reprise de la seconde période, le Sporting Club de Paris se montre dangereux par Saadaoui dont le coup franc est repoussé des deux mains par Abal, puis par Chaulet dont la reprise passe de peu au-dessus du but d’Accs. Première alerte sur le but parisien, à la 24ème minute, quand Rodriguinho frappe fort au but obligeant Laion à un bel arrêt. Sur une action anodine, N’Gala reçoit le ballon et des 15 mètres face au but, envoie un pointu qui surprend Laion (1-2, 26 min).

Sur l’engagement, Maico est tout près d’égaliser mais sa tentative est stoppée par Abal. Sur un dégagement de Laion, Chaulet fait une tête en arrière malheureusement dans les gants du gardien d’Accs. Ensuite, c’est Soumaré qui est trop court pour reprendre un centre de Saadaoui (31 min).

Profitant de la baisse de régime des Parisiens, les visiteurs se montrent plus dangereux, d’abord par Alla et ensuite par Mohammed qui permettent à Laion de montrer tout son talent. Toutefois, le gardien parisien ne peut rien faire devant Belhihi qui est à la conclusion d’un jeu à trois et qui, depuis le côté gauche, expédie le ballon dans le coin opposé du but (1-3, 35 min). Epuisés, les joueurs de la capitale ne peuvent plus fermer les espaces et encaissent un nouveau but par le même joueur (1-4, 35 min).

Le Sporting Club de Paris essaie de jouer haut avec le gardien à la limite du rond central, mais, sur une perte de balle parisienne dans la surface de réparation d’Accs, c’est Mohammed qui lobe Laion très avancé (1-5, 37 min).

Le score est lourd pour des Parisiens vaillants et valeureux pénalisés par les blessures et le peu de rotation sur le terrain. Saadaoui réduit, momentanément l’écart en reprenant un centre Maico (2-5, 38 min). Alors qu’il reste 10 secondes à jouer, Soumaré se fait contrer par N’Gala qui s’en va clôturer la marque dans le but vide (2-6).

A une semaine de son déplacement à Kingersheim pour le premier match de cette nouvelle saison, le Sporting Club de Paris s’incline lourdement sur son parquet. Cette défaite concédée dans les dernières minutes s’explique largement par l’absence de joueurs précieux et par le manque de profondeur du banc, car dans le jeu, le club parisien propose de belles choses et se procure pas mal d’occasions. S’il peut récupérer quelques joueurs (Finéo? Belhaj?) pour le voyage en Alsace, le Sporting Club de Paris sera très certainement beaucoup plus compétitif.

 

Sporting Club de Paris 2-6 Accs

Buteurs: Sporting Club Paris: Saadaoui (x2). Accs: N’Gala (x2), Belhahi (x2), Mohammed et Soumaré (CSC)

 

Desporto

 

X