Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

Mélanie de Jesus dos Santos a décroché la Médaille d’or à la poutre. Elle est ainsi devenue la première Française Championne d’Europe à la poutre.

Les huit gymnastes étaient seulement séparées par trois dixièmes. Autant dire qu’en l’absence de la leader des qualifications, la Roumaine Larisa Iordache, toutes les concurrentes avaient leurs chances dans la course au titre.

Et cette finale a tenue toutes ses promesses avec seulement deux gymnastes coupables d’une chute à cet agrès, connu pourtant pour être le plus instable. La jeune franco-portugaise de 21 ans, Mélanie de Jesus dos Santos, a su dompter à la quasi-perfection cet agrès de 10 cm de large.

Les juges ont dû attendre jusqu’à sa toute nouvelle sortie, un back full, pour sanctionner une faute, puisqu’en effet, la lusodescendante n’a pas bougé d’un centimètre tout au long de son exercice.

Deux ans après sa Médaille d’argent à cet agrès, Mélanie de Jesus dos Santos, connue aussi comme Mélanie DJDS, remporte l’or et ajoute ainsi un 4ème titre européen à son palmarès.

À trois mois du rendez-vous olympique, elle prend aussi position dans la hiérarchie internationale puisque Mélanie DJDS a devancé la Néerlandaise Sanne Wevers, Championne olympique en titre.

Mélanie de Jesus dos Santos est née en Martinique le 5 mars 2000, et elle est l’étoile montante de l’équipe de France de gymnastique. D’ailleurs, en France elle n’a pratiquement pas de concurrence.

Dans une interview à LusoJornal, elle a avoué avoir commencé par le judo, mais quand elle a découvert la gymnastique, elle a découvert également sa passion pour cette discipline. «J’ai su, tout de suite, que ça serait ma discipline». Quand on lui annonce qu’elle avait le potentiel pour être une athlète d’haut niveau, «j’ai relevé le défi».

Son père est portugais, de la région de Lisboa. «Il s’est installé en Martinique et il a connu ma mère» explique la jeune franco-portugaise, puisque sa mère est martiniquaise.

 

Desporto
X