Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Suzette Fernandes, Présidente de l’association Hirond’Ailes, ainsi que représentante d’usagers à la commission de la Fédération hospitalière de France a fait ‘son’ bilan de l’année 2019 qu’elle partage entre souvenirs personnels et collectifs avec la naissance d’un cinquième petit-fils et l’incendie de Notre Dame.

Suzette Fernandes, dirigeante associative portugaise, nous a également dévoilé ce qu’elle espère pour 2020 et ses préoccupations se tournent vers la santé qui lui permette de poursuivre ses projets associatifs, sans oublier au niveau mondial plus de solidarité et de partage avec les plus nécessiteux.

 

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué en 2019?

Beaucoup d’évènements m’ont marqué en 2019, la plus importante au niveau personnel est sûrement la naissance de mon cinquième petit-enfant. Un petit Mathis nous est arrivé au mois de mars pour notre plus grand bonheur. Mais je sais bien que ce n’est pas ce qui vous interesse alors je vais vous répondre l’incendie de Notre Dame. Bien entendu il s’agit d’un désastre patrimonial mais aussi et je dirais surtout un évènement qui a permis de soulever beaucoup d’interrogations. Des interrogations sur les réelles intentions des généreux dons, des interrogations sur la bonne volonté des donateurs qui contribuent à toutes sortes de causes et comment classifier les contributions par rapport à l’importance des causes. Ma conclusion a été que tout cela reste à l’appréciation de chacun et que toutes les causes ont l’importance que nous voulons et souvent nous pouvons leur apporter. Elles ont toutes la même valeur aux yeux de ceux qui les regardent.

 

Suzette, qu’espérez-vous au niveau personnel pour 2020?

Et bien je reparlerais de mes petits-enfants, ceux qui en ont me comprendront, je leur souhaite beaucoup de bonheur et de santé et de courage pour supporter leurs parents, mes enfants. Mais plus sérieusement je souhaite avoir la santé pour poursuivre mes projets associatifs qui nous permettent d’aider et soutenir des personnes dans le besoin et des causes de solidarité.

 

Que peut-on espérer au niveau mondial pour 2020?

Qu’espérer au niveau mondial? Nous pouvons toujours émettre des souhaits mais ce seront des vœux pieux: comme tout le monde je souhaite la paix, l’amour et la santé. Mais mon plus grand souhait serait que nos dirigeants mondiaux aient assez de bon sens pour penser aux plus nécessiteux dans les plus pauvres des pays. Le partage des richesses mondiales n’est pas prêt d’arriver.

 

Comunidade

X