Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Le bien nommé restaurant «O’Gostinho» à Roubaix

LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG
Donativos LusoJornal

 

O’Gostinho porte bien son nom, on pourrait traduire l’enseigne en français par: «L’Goût».

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple? Simple, ne veut pas dire sans qualité, bien au contraire. Ils limitent à cinq les plats servis, le couple José et Fátima da Costa tiennent à ce que les produits soient de qualité et frais, pas de produits congelés.

Chez O’Gostinho on a deux plats de base – poulet et morue – et trois autres qui changent chaque semaine en fonction de l’inspiration de Fátima, inspiration qui permettra de faire voyager le client entre Porto et Praia.

Par exemple, les 17, 18 et 19 septembre, les plats étaient: Poulet à la braise, Bacalhau com natas, Bacalhau recheado, Barbecue (une brochette, une merguez, 1/4 poulet) et Sauté de veau.

Les plats sont généreux, toutefois on se fait un plaisir de les terminer. Nous avons mangé un Bacalhau com natas, un vrai délice… les papilles recommandent.

Pour accéder au restaurant, on passe un portail pour se retrouver au calme, loin du bruit. On y découvre une jolie terrasse dont l’ombre est créée par la vigne au-dessus de vos têtes.

L’intérieur du restaurant est accueillant avec une décoration simple qui vous rappelle que vous êtes à la fois au Portugal et au Cap Vert.

D’origine cap-verdienne, José est arrivé en France à l’âge de 5 ans, son épouse, Fátima, d’origine portugaise, est arrivée, quant à elle, à peine âgée de 5 mois.

Le délicieux Bacalhau com natas, le Poulet braisé, ont «un plus». L’ajout de la touche, du condiment cap-verdien, y est, sans doute, pour quelque chose.

Il y a des fins de semaine où des plats capverdiens sont mis à l’honneur: la Feijoada cabo-verdiana, le Bacalhau à cabo-verdiana… le riz est, quant à lui, toujours de ces îles devenues un lieu touristique par excellence, la «Saudade» et Cesária Évora y sont pour quelque chose.

Le patron, José a fait un BTS de Génie Civil qui le sert bien pendant la semaine dans ses activités immobilières. Se lancer dans la cuisine et les plats portugais, n’a pas été un problème… «dès petits, notre maman Maria et Catarina, nous ont appris à cuisiner. Se lancer dans cette aventure était une evidence» explique-t-il.

José et Fátima ont développé leur activité en proposant un service traiteur et en organisant des baptêmes, des communions et des mariages.

A la question sur les restaurants portugais de l’agglomération, José répond: «Il n’y a pas de concurrence, on est tous différents». C’est même lui qui a suggéré à LusoJornal d’écrire un article sur le restaurant de sa nièce à Tourcoing, «As Delícias de Sandra».

Les grappes de raisins de la terrasse sont presque à point pour être cueillies. En 2019 ils ont produit 50 litres de vin, occasion pour faire la fête à la Saint Martin, avec les belles châtaignes arrivées directement du Portugal.

D’autres moments de l’année sont plus particuliers: des chanteurs pour chauffer les cœurs et «matar saudade», sans oublier les feux de la Saint Jean.

Sur les réseaux sociaux, le restaurant est très bien noté: «La plupart des visiteurs de ce restaurant soulignent qu’un parfait fascinant est servi ici. Un personnel professionnel montre un haut niveau d’hospitalité dans O’Gostinho»; «A chacune de vos visites, vous aurez droit à un service sympa»; «La plupart du temps, on trouve ici une ambiance exotique»; «Première expérience, super accueil et surtout excellent repas, copieux avec un prix très raisonnable»; «Toujours extrêmement bien reçu. On se régale de choses simples. Un peu de Saudade retrouvée»; «Encore une fois, très, très bien mangé une assiette copieuse, une viande de qualité à un prix plus que raisonnable. Un service au top et une ambiance très familiale. Merci beaucoup aux patrons pour leur accueil».

Le restaurant est ouvert le vendredi, samedi midi et soir et dimanche midi.

À Roubaix et à Tourcoing, le choix de restaurants portugais est très riche. «O’Gostinho» une table à découvrir.

 

«O’Gostinho»

42 rue de Maufait, Roubaix

Tel 07 68 46 45 33

Facebook: https://fr-fr.facebook.com/ogostinhodacosta/

 

Horaires:

Vendredi: 11h00-14h00 et 19h00 à 22h00

Samedi: 11h00-14h00 et 19h00-22h00

Dimanche: 11h00-14h00

 

Empresas

 

 

X