Le Coin du Fado fête le 48ème anniversaire de la Révolution des œillets le mardi 26 avril aux Affiches

Cultura

 

 

Le mardi 26 avril, à 20h00, le bar-club des Affiches, sur la place Saint-Michel, à Paris 05, la Révolution du 25 avril 1974 sera fêtée avec du Fado, dans une organisation de Jean-Luc Gonneau et du Coin du Fado.

Le 25 avril 1974, une coup d’état militaire met fin à près d’un demi-siècle de dictature au Portugal. «D’ordinaire, les coups d’état militaires instaurent des dictatures. Mais à Lisboa et dans tout le pays, la ferveur populaire envahit les rues. Les militaires promettent la remise du pouvoir aux civils avec des élections libres, une nouvelle constitution, la liberté d’opinion et la fin de la censure, et tiennent leurs promesses» écrit Jean-Luc Gonneau.

«Une partie de la gauche intellectuelle s’attaque aux ‘3F’, Fátima, fado, football, symboles des moyens utilisés par la dictature pour anesthésier les masses. Le fado, durement censuré et instrumentalisé par le régime vivra quelques années difficiles. Même l’idole Amália Rodrigues sera ignorée par les radios et télévisions pendant quelques années» explique Jean-Luc Gonneau. «La gauche portugaise avait la mémoire courte: dans les années précédant la dictature, le fado fut un moyen de porter les idées progressistes (ce qui justifia sa censure sous la dictature). Une génération d’artistes de grand talent pris alors le pas sur le fado, avec des textes et musiques qui demeurent aujourd’hui dans les mémoires portugaises».

Ce sont quelques-unes de ces œuvres de Manuel Alegre, José Mário Branco, Paulo de Carvalho et notamment le célèbre «Grândola vila morena» de Zeca Afonso que seront reprises ce 26 avril mêlés à des fados où la liberté et, bien sûr, l’humour auront leur part.

Pour illustrer ce moment d’histoire encore très présent, un «trio magique» – Filipe de Sousa, guitare portugaise, Pompeu Gomes, guitare classique et Philippe Leiba, contrebasse – accompagnera les voix de Conçeição Guadalupe, Paulo Manuel, Karine, Celine Pereira, Hugo Vitorino, ainsi que Victor Teixeira et João Heitor. Et probablement d’autres voix et musiciens qui passeront par là.

Le tout présenté, comme d’habitude, par l’humeur du moment (généralement bonne) de Jean-Luc Gonneau.

 

Les Affiches

Espace Saint-Michel

7 place Saint-Michel

75005 Paris

Métro et RER: Saint Michel

Réservation obligatoire: 06.22.98.60.41

 

Donativos LusoJornal