Le conte de Noël de l’Association Augustine Wonder

Associações

 

L’humouriste Jeff Panacloc aurait pu être habillé de rouge et blanc, avec une barbe, en compagnie de Jean Marc, mais ce ne fut pas le cas! Et pourtant Jeff a bien contribué à ce que Noël 2022 soit plus doux pour l’Association Augustine Wonder.

Hier soir en participant à l’émission spéciale 15 ans de «N’oubliez pas les paroles» orchestrée par Nagui, en jouant, en chantant, Jeff Panacloc a gagné la somme de 10 mille euros qui seront versés à l’Association, dont il est le parrain; une contribution supplémentaire et bien nécessaire pour faire avancer la recherche sur les cancers pédiatriques.

Le 8 octobre 2018, un petit ange s’en est allé. A l’aube de ses 4 ans, le 3 août 2018, on diagnostique à Augustine une tumeur du tronc cérébral, oui à cette petite jeune fille, gentille, souriante, câline et pleine de vie.

Cette tumeur, rare, inopérable et incurable, l’emporte après deux mois de combat. Un combat qui en a appelé d’autres, à la prise de conscience de devoir aller au-delà de la part de l’entourage d’Augustine, sa maman Pauline et son papa Tanguy et son cousin devenu le Président de l’association, un lusodescendant, originaire de Guimarães, Steeve Matos.

Papa promet: «À travers toi, pour toi et pour tous les autres enfants, je poursuivrai ce combat, toujours plus fort, toujours plus loin. Je te laisse cette promesse».

L’association Wonder Augustine a alors vu le jour: Augustine du nom de l’enfant et Wonder parce que la fille était fan de la série Wonder Woman.

L’association s’est donnée pour objectif de sensibiliser à l’existence de maladies rares et promouvoir des actions afin de recueillir des dons contribuant à la recherche. Car le constat est le suivant: on diagnostique 2.500 cancers par an en France chez les enfants et adolescents. Les cancers sont la première cause de mortalité par maladie chez les enfants: 500 enfants meurent par an en France d’un cancer.

Pauline, Wonder maman lusodescendente, a raconté le combat de sa fille sur les réseaux sociaux contre le DIPG pour sensibiliser aux cancers pédiatriques. Son histoire a été suivie par de nombreux médias et personnalités publiques. Malgré le départ d’Augustine, plus de 84.000 abonnées suivent la page Facebook Wonder Augustine et restent sensibles à la cause de Pauline, Tanguy et la petite sœur d’Augustine.

Les gliomes infiltrant du tronc cérébral (DIPG) sont des tumeurs très agressives qui touchent principalement les enfants entre 5 et 10 ans. A ce jour, ces cancers restent incurables. En effet, leur localisation particulière au niveau des centres nerveux contrôlant les fonctions vitales empêche toute approche chirurgicale. La radiothérapie, quant à elle, est possible, mais efficace que transitoirement. Enfin, les chimiothérapies testées à ce jour se sont toutes avérées inefficaces.

 

Des avancées ont lieu, fruit de recherches et fonds mis à la disposition par l’association

Une première phase du projet est lancée le 1er mars 2019 qui avait pour objet d’identifier le talon d’Achille de la Tumeur pour développer de nouvelles stratégies thérapeutiques. L’association a financé ce projet à hauteur de 100.000 euros en partenariat étroit avec 4 équipes de recherche.

Le 31 octobre 2019 un versement d’un don pour le projet de recherche sur les cancers pédiatriques est remis grâce à un chèque d’un montant de dix-huit mille euros à titre de don au Dr Virginie Marcel (chercheur INSERM au sein de l’équipe «Domaines Nucléaires et Pathologies» au Centre de Cancérologie de Lyon pour ses travaux portant sur le projet de recherche « Mieux comprendre les caractéristiques des cellules tumorales de DIPG pour identifier de nouvelles cibles thérapeutiques».

Le combat avance, mais n’est pas encore gagné. D’autres investissements seront nécessaires.

L’association Augustine Wonder y travaille, ainsi que chercheurs et toute une équipe de bénévoles, parmi lesquels au niveau communication, ils peuvent compter sur leur Wonder Attachée de presse Laure Rebois, dirigeante de la société C2LAURE Communication et du Groupe Minha Nossa.

Le soutien et l’aide de personnalités médiatiques connues est un des vecteurs majeurs.

L’Association a participé à l’émission «Qui veut gagner des millions», Jeff Panacloc est depuis, devenu le parrain.

Notons aussi la participation de Xavier Domergue à la dernière émission de Pékin Express, sur M6, en soutien de l’Association Augustine Wonder!

Soutenons comme nous le pouvons l’association!

 

Donativos LusoJornal