Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Comunidade

 

Le géant Ferrand du Portugal, un des deux géants portugais du nord, était de sortie ce deuxième dimanche de septembre, à l’occasion de la traditionnelle Fête de la Berlouffe, à Wattrelos (59).

Ferrand était en bonne compagnie, avec Jeanne de Wattrelos et Thomas de Savoie.

Notons que Ferrand n’est de sortie que pour les grandes occasions: carnaval et défilés dans la région.

La Fête de la Berlouffe célèbre à la fois un drame et est l’un des vides greniers des plus importants de France avec 2.300 exposants sur 17 kilomètres d’étalage.

La fête, qui a lieu chaque deuxième dimanche de septembre, puise son inspiration dans un drame remontant à 1566 où des Protestants avaient été enfermés dans l’église de Wattrelos, puis massacrés par les troupes catholiques du duc d’Albe.

Wattrelos est une ville assez ouverte au monde extérieur grâce à 6 jumelages, dont Guarda au Portugal.

Le jumelage avec Guarda date de 1990. Comme la plupart des jumelages, celui entre ces deux villes est à relancer, les dernières visites entre les deux villes remontent lors des 25 ans de leur jumelage.

Cette union est matérialisée à Wattrelos par le géant Ferrand du Portugal, le nom d’une rue et par une fresque murale où l’on voit les trois géants.

 

Pourquoi ces trois géants sur Wattrelos, sur un total de 550 qui compte le nord? Géant, Jeanne de Wattrelos, s’inspire de la comtesse Jeanne de Flandre, qui vécut pendant la première moitié du XIIIème siècle. Entre 1205 et 1244, Jeanne gouverne la Flandre et le Hainaut pour lesquels elle va mener une politique de développement économique.

Jeanne, épouse en premières noces Ferrand du Portugal puis, après décès de ce dernier en 1233, Thomas de Savoie.

La tradition des géants remonte bien loin dans l’histoire. On les retrouve dans la mythologie grecque et latine, selon les pays et civilisations les attributs varient. Selon certains auteurs, au sens actuel de posture, les géants remontent au XIIIème siècle. La première mention probable de géants processionnels est portugaise, dans la ville d’Alanquer, au XIIIème siècle. Les processions religieuses sont affirmées en péninsule ibérique après la Reconquista, la reconquête catholique de l’Espagne contre les musulmans.

En revenant à notre temps, on retrouve les histoires de géants en abondance dans le folklore et dans les contes pour enfants.

En France, le géant le plus connu est Gargantua, popularisé par François Rabelais. Le folklore se manifeste dans des fêtes populaires des processions de géants en France et en Belgique, qui sont inscrites sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco.

Pour la petite histoire: signalons la présence lors de la Fête de la Berlouffe, à Wattrelos, en visite surprise, le 11 septembre 2016, d’Emmanuel Macron, alors pas encore candidat, qui venait tester sa popularité en terres nordiste, chez son ami, le Maire Dominique Baert.

 

Donativos LusoJornal

 

X