Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Le portugais sera enseigné en LV2 au Collège Boris Vian de Saint Priest à partir de septembre

Raízes | Marie-Hélène Vaz Raízes | Marie-Hélène Vaz Raízes | Marie-Hélène Vaz Raízes | Marie-Hélène Vaz Raízes | Marie-Hélène Vaz Raízes | Marie-Hélène Vaz
Donativos LusoJornal

 

Pour aider les élèves de 6ème à choisir leur seconde langue à partir de septembre prochain, le collège Boris Vian a organisé la semaine du 17 au 21 mai des matinées «découverte». En plus de l’anglais, les élèves ont la possibilité d’apprendre l’allemand et l’espagnol et à partir de septembre, le portugais sera également enseigné.

La matinée du jeudi 20 mai, le Portugal et la lusophonie ont été mis à l’honneur.

Trois intervenants étaient présents pour encourager les élèves à choisir la langue de Camões. Luís Brito Câmara, Consul Général du Portugal à Lyon, Cristina Gertrudes, Lectrice de portugais à l’Université et représentante de l’Institut Camões à Lyon et Marie-Hélène Vaz, lusodescendente, photographe et animatrice de l’émission Raízes sur Radio Pluriel.

Alors pourquoi choisir d’apprendre le portugais? L’une des raisons principales est sa 5ème place au niveau mondial, sa 3ème place au niveau des recherches virtuelles, le fait de pratiquer et de connaître une langue plus «rare» pourrait être un avantage considérable pour leur future vie professionnelle, mais aussi personnelle.

La présence et l’importance de la langue portugaise sur les cinq continents a été largement évoquée, mais également pour ceux qui ont des origines portugaises et/ou lusophones, apprendre le portugais pourrait être le moyen de valoriser davantage leur parcours scolaire mais aussi de pouvoir communiquer plus aisément avec leurs famille (vivant en France ou dans leurs pays d’origine) au quotidien.

Les élèves savaient majoritairement que le Brésil est le pays ou le portugais est le plus parlé. Dans une classe, un élève pensait qu’au Brésil on parlait le «brésilien» et à cette remarque, le Consul Général du Portugal corrigea gentiment l’élève en lui disant que «la langue brésilienne n’existe pas, au Brésil on parle le portugais du Brésil».

Grâce à un petit court métrage apporté par Cristina Gertrudes, tourné avec des jeunes de leurs âges, les élèves ont pu découvrir l’avis et les bienfaits que le portugais avait apporté chez ces jeunes qui avaient choisi d’intégrer la langue portugaise à leurs parcours scolaire, qu’ils soient d’origine portugaise ou non. Elle souligna également que choisir d’apprendre le portugais leur permettraient de travailler dans de meilleures conditions car les groupes de travail étant plus petits permettent une meilleure concentration, une meilleure communication et un partage plus enrichissant entre élèves et professeur.

Plusieurs activités ont également été évoqués, notamment autour de l’histoire, du théâtre et d’éventuels voyages linguistiques.

Après cette matinée d’information, les élèves du collège déjeunant à la cantine ont pu découvrir un plat à base de bacalhau et le fameux Pastel de nata pour le dessert.

Pour cette première rentrée, le collège peut accueillir 15 élèves en classe de 5ème pour la section portugais en LV2.

Le collège Boris Vian est le 3ème établissement de la ville de Saint Priest qui propose la langue portugaise en langue vivante. Les élèves du collège Gérard Philippe peuvent l’apprendre dès la 6ème en classe «européenne», l’enseignement de la langue peut se poursuivre jusqu’en terminale au lycée Condorcet. Avec la construction d’un nouveau collège, la ville souhaite harmoniser l’ensemble des langues enseignées dans le secondaire.

Un recrutement de professeur de portugais a été évoqué par Monsieur Richez, Principal du collège. Renseignements et informations auprès du rectorat de Lyon.

 

Ensino
X