Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Desporto

 

Après une première partie de Championnat prometteuse, les Lusitanos de Saint Maur, 3ème à 5 points du leader Paris 13 Atlético, recommencent leur saison avec la réception du FC 93, samedi prochain. L’occasion pour Adérito Moreira de faire le point sur les ambitions du club et les prochains mois de compétition.

 

Comment se prépare cette nouvelle année aux Lusitanos?

Tout d’abord, je voulais souhaiter mes meilleurs vœux à vos lecteurs, à nos supporteurs et tout le monde. On vit une situation sanitaire compliquée sur la planète. J’espère que l’on va repartir pour vivre de belles émotions. La saison recommence après un mois de pause. On veut reprendre le Championnat par le bon bout et entamer cette deuxième partie avec ambition.

 

Qu’attendez-vous de votre groupe pour cette 2ème partie de saison?

On veut continuer notre progression. On veut aller chercher encore un peu plus dans l’était d’esprit, dans la volonté de bien faire et l’engagement, que ce soit individuellement ou collectivement. La deuxième partie de Championnat est toujours plus compliquée. On veut maintenir le cap et être une équipe constante. On veut être efficace dans tous les domaines.

 

Est-ce positif d’être toujours dans les équipes de tête, capables de rêver à un beau destin?

On fait partie des meilleures défenses. On est une équipe volontaire et conquérante. On est capable pendant 90 minutes de se battre sur le terrain. Mais on a besoin d’être plus efficace. On doit évoluer. C’est toute l’équipe. On l’a vu sur les matchs amicaux. Toute l’équipe doit être plus précise dans les décisions collectives qui permettent de marquer. C’est l’équilibre que l’on doit trouver.

 

Croyez-vous à une possible montée?

Il y a quelques choses à faire. Il y a des équipes en avance sur certains domaines. On doit se mettre à niveau, mais on est en avance sur beaucoup d’autres. On est solide. On doit corriger nos petits défauts pour rivaliser face à des équipes expérimentées comme Fleury ou en confiance comme le Paris 13 Atlético. On est entre les deux. On est solide mais on peut marquer à n’importe quel moment.

 

«L’equipe prend de l’ampleur»

 

Au regard du groupe, certains peuvent-ils encore progresser?

On le voit à l’entraînement des jeunes joueurs comme Issiaka Karamoko prendre plus de responsabilités. Certains expérimentés s’adaptent au collectif comme Patrick Etshimi. C’est bien. On sent que l’équipe prend de l’ampleur. Nos attaquants comme Franck Betra sont plus concentrés. L’équipe a conscience qu’elle peut faire mieux et qu’elle doit faire mieux. Il y aura des joueurs comme Sami (Matoug) qui peuvent nous apporter. J’ai une pensée sur Abel Rodrigues qui s’est gravement blessé. Il est jeune et on compte sur lui à l’avenir. Lassana Diako a pu signer ‘professionnel’ à Chambly. C’est bien pour lui. Ça laisse à certains la possibilité de se révéler aussi sur cette deuxième partie de saison.

 

Allez-vous chercher à vous renforcer?

On va voir. On a déjà réussi à récupérer Réjis Kouakou, un ancien des Lusitanos. Ce n’est pas un hasard. Il nous emmène des options différentes. Sur le côté. On a vu aussi des jeunes U20 qui ont montré de bonnes choses. Ça fait du bien de voir des joueurs différents.

 

Place maintenant au Championnat face au FC 93 (ex-Bobigny), ce week-end, au Stade Chéron…

Ce ne sera pas simple. C’est une équipe solide de notre Championnat. On va devoir faire attention. Notamment avec les problématiques liées au Covid. Il faudra être concentré pour s’éviter des mauvaises surprises.

 

Donativos LusoJornal
X