Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Desporto

 

Le jeune milieu de terrain Mathis Thévenin est l’un des petits nouveaux de cette saison 2022-2023. Il a d’ailleurs pu étrenner les couleurs des Lusitanos sur les terrains de N2.

A 22 ans, Mathis Thévenin est l’une des petites trouvailles de cet été. Arrivé à l’essai, le jeune milieu de terrain a su convaincre Yann Lachuer de le conserver dans son effectif pour le lancer dès la première journée face à Epinal.

Natif d’Arba Minch, en Ethiopie, Mathis Thévenin débarque en France à 5 ans, dans l’Allier. Très vite le football rentre dans sa vie, bien aidé, il est vrai, par sa famille. D’abord au CS de Vaux Estivareilles avant de basculer à Montluçon.

Repéré par un recruteur du FC Nantes, malgré une lourde défaite de son équipe de l’époque, Mathis Thévenin intègre le centre de formation des Canaris en 2013, à 13 ans. Rapidement, il devient un élément prometteur et gravit les échelons au point de connaître quelques entraînements avec les pros.

En 2017, il remporte le Tournoi de Rezé, une épreuve de référence chez les jeunes, avec Nantes, après une victoire 3-0 face au Stade Rennais. Il y sera même désigné le Meilleur joueur du Tournoi.

Formé par Stéphane Ziani et Pierre Aristouy, aux côtés de joueurs comme Josué Homawoo ou encore Randal Kolo Muani, il aura aussi l’honneur de porter le maillot de l’équipe de France U17. Mais en 2021, après avoir connu quelques apparitions avec la réserve du FCN, Mathis Thévenin n’est pas conservé à cause d’une blessure.

L’an passé, il passera son année à se reconstruire pour redevenir un joueur de football cette saison. Désormais, avec son nom sur son maillot, ce fan de Sergio Busquets, Andres Iniesta et Valentin Rongier a conscience de la chance qu’il a à Saint-Maur pour se relever et montrer sa valeur sur le terrain.

“Cela fait plaisir de retrouver le terrain et de retrouver un club, avec de l’ambition. Je connaissais le Coach Yann Lachuer et il me connaissait un peu» dit Mathis Thévenin. «Pendant les matchs de préparation ou aux entraînements, je me sentais à l’aise dans l’équipe. On m’a bien accueilli. Je n’ai pas hésité quand le coach m’a proposé de rester».

«J’avais entendu parler du Club. On m’avait dit du bien. Il était habitué à jouer les premières places. Ça m’a motivé pour venir. C’est important pour un joueur d’être ambitieux également. Je ne m’attendais pas à être titulaire dès le premier match. C’était la réponse de mes matchs de préparation. Je me suis donné à fond pour pouvoir être récompensé. Je suis dans un bon groupe avec de bons joueurs à tous les postes. Cela nous pousse pour gagner notre place chaque week-end. Tout le monde se donne à fond pour espérer être titulaire».

 

Donativos LusoJornal
X