Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Cultura

 

 

Le deuxième single qui anticipe la sortie du nouvel album de Mísia, s’intitule «Qué he sacado con quererte» est sorti ce vendredi 8 avril en France.

C’est un classique signé par la chanteuse chilienne Violeta Parra qui aborde l’éternelle désillusion de l’amour, avec un arrangement de Ricardo Dias et des interprétations élancées du guitariste Bernardo Couto et du pianiste Fabrizio Romano.

Le nouvel album de Mísia, «Animal Sentimental», sortira le 29 avril. C’est un projet pluridisciplinaire qui raconte, chante et met en lumière la trajectoire de l’artiste qui a révolutionné le Fado traditionnel.

«Chanteuse de fado rêveuse, chanteuse, actrice, conteuse pour elle et pour les autres, Mísia est la première à admettre qu’elle est un animal sentimental» dit la note de presse envoyée au LusoJornal.

«Animal Sentimental» est un album qui remet Mísia dans le présent et qui a été enregistré sous la direction de Wolf-Dieter Karwatky, producteur et ingénieur primé avec une carrière de 50 ans qui travaille avec les plus grands noms de la musique classique et collectionne les Grammy ajoutés à des projets réussis estampillés Deutsche Grammophon.

Mísia raconte qu’elle a interprété «Qué he sacado con quererte», cette chanson extraordinaire, pour la première fois à Buenos Aires, au Centro Cultural Kirchner en 2017. Pour la chanteuse portugaise, ce thème a «une ambiance presque chamanique, que j’ai décidé de garder».

Ce nouvel album ouvre maintenant un nouveau chapitre dans une carrière qui s’étend sur trois décennies et est largement reconnue à l’échelle internationale.

«Qué he sacado con quererte» est disponible depuis hier sur toutes les plateformes digitales.

 

Donativos LusoJornal
X