Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

Les grands hommes ne meurent jamais (Grande Guerre 14/18)

 

Tomber au champ du départ, tomber comme par hasard, tomber à l’âge indu, c’était peut-être hier, je ne sais plus…

Sans les définir, je les sens en moi…

Tomber au temps des doutes, tomber sous le poids des voûtes, tomber sans en avoir le choix, c’était peut-être hier, enfin je crois…

 

Oser l’écrire, c’est les faire vivre deux fois…

 

Tomber sous le poids de nos maux, tomber sous la charge des fardeaux, tomber de nos peurs, c’est peut-être la fin, le crépuscule de nos valeurs…

Tomber pour la patrie, tomber dans les tranchés sans un tri, tomber sous la bannière, sans autre forme de prière…

Fou de les éclaircir, de les montrer du doigt…

 

Oser les mentionner, c’est les vivre deux fois…

 

Tomber sous les balles, tomber sous la mitraille, survivre vaille que vaille, tomber dans l’oubli c’est mourir sans un cri…

Tomber pour le Portugal, tomber sous un voile, tomber dans ce brouillard, dans ces dédales de notre histoire,

C’est mourir et mourir cent fois…

 

Oser les honorer, c’est les faire revivre mille fois…

 

José Manuel Marreiro

 

Là où le sang et les larmes ont coulés, l’arbre de l’oubli ne peut survivre…

La pierre survit à la mémoire de celui qui la cisèle et doit être toujours aussi vivace dans nos cœurs…

 

 

Cultura
X