Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Un passage

 

J’ai vu un peu de ton enfance

Elle est tellement vite passée

J’ai eu depuis des romances

Toutes sont venues me blesser.

 

Pourquoi suis-je monté si haut

Puisqu’il faut descendre si bas

Là-haut tout est tellement beau

En bas je ne vois plus que moi.

 

Tout est trop grand autour de moi

A tel point que je ne te vois plus

Quel diable m’a réduit cent fois

Et qui me laisse parmi vous si nu.

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 7 Votos
5.4
X