Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Empresas

 

 

Clarinda Afonso, une entrepreneuse déterminée au tempérament de feu, nous livre son histoire et son parcours laborieux. D’origine portugaise, elle a créé sa première entreprise spécialisée dans le tirage de plomb à l’âge de 24 ans, puis a fait une réorientation professionnelle vers le domaine de l’immobilier à la cinquantaine.

Née au Portugal, à Mós de Celas, dans la région de Bragança, elle est arrivé clandestinement en France, «a salto» avec ses parents, à l’âge de 8 ans. Ils se sont installés à Dijon, une ville qu’elle n’a plus quittée.

Clarinda Afonso créa sa première entreprise à 24 ans seulement et a dû faire face à de nombreux obstacles financiers et personnels. «Pour créer ma première entreprise, j’ai vendu ma voiture» a-t-elle déclaré dans une interview à Sylvie das Dores, dans l’émission Mulheres de Negócios de LusoJornal.

Elle décida ensuite, 13 ans après avoir créé la société, de vendre et de se mettre à l’écart du monde professionnel pendant 5 années, pour donner naissance à son deuxième enfant.

Après cela, elle a décidé de se remettre en selle en faisant une transition professionnelle. Clarinda Afonso a commencé a travailler dans une agence immobilière et a trouvé sa vocation en très peu de temps. «Au début, on m’avait dit que j’allais commencer à vendre au bout de 3 mois. Mais j’ai fait mes premières ventes au bout de 3 semaines» et c’est à ce moment-là qu’elle a décidé de se mettre à son propre compte et d’ouvrir sa seconde entreprise en 2010.

Malgré la cinquantaine, la création de cette dernière était plus facile grâce aux fonds de la première entreprise, ainsi que son expérience dans le domaine. Son entrée dans le monde de l’immobilier s’est faite par hasard, grâce à ses connaissances et à ses amis notaires. Elle a tout appris sur le terrain, puis a fait valoriser son savoir-faire en passant un diplôme d’agent immobilier.

Allier vie professionnelle et vie personnelle n’étais pas anodin. L’entrepreneuse a dû mettre un peu sa famille de côté pour exceller dans sa carrière et atteindre ses objectifs. «J’avais besoin de tous ses défis, selon moi, la vie ce sont des défis au quotidien» a déclaré Clarinda Afonso au LusoJornal. Ses enfants ont été compréhensifs et l’un d’eux a même suivi les traces de sa mère et s’est lancé dans la promotion immobilière.

Sa plus grande fierté c’est son entreprise, qu’elle considère un peu comme «son enfant». Aujourd’hui Clarinda Afonso a installé son agence Actif Immo dans des nouveaux locaux, situés 85 boulevard de Pascal, à Dijon, composée de 6 personnes. Elle projette de léguer ce projet à un de ses collaborateurs et d’ouvrir une autre agence et peut être même investir dans son pays d’origine.

Malgré ses nombreuses années d’expérience et son savoir-faire dans le domaine, Clarinda Afonso fait toujours quelques jours de formation par année, afin de se perfectionner. Et contribue à partager son savoir-faire avec les générations futures.

Pour son départ en retraire, l’entrepreneuse voudrait voyager entre ses deux pays. Pour renouer avec sa terre natale, tout en gardant sa vie et ses souvenirs en France.

Mulheres de Negócios est une émission de LusoJornal, en partenariat avec le Clube Mulheres de Negócios PT, animée par Sylvie das Dores.

 

Voir l’interview ICI.

 

Donativos LusoJornal
X