Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Musée de la Piscine: Hervé Di Rosa expose ses œuvres en céramique portugaise à Roubaix

LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves

Il y a des dates, des moments qui marquent. C’est sans nul doute ce que les invités officiels et autres personnalités, amis du Musée et journalistes, ont pu vivre toute la matinée de ce samedi 20 octobre, au Musée la Piscine de Roubaix, avant que le public en général puisse découvrir, voire redécouvrir, à partir de 15h00, les nouvelles expositions et les nouvelles salles.

L’ouverture d’un Musée marque. Là on a assisté à la réouverture et cela marqua aussi, de ce qui est un symbole de la ville de Roubaix, ville si souvent décriée par son chômage, la délinquance, la pauvreté, le déclin industriel, etc. Roubaix, malgré tout cela, se transforme et mise sur la qualité et des lendemains meilleurs, le Musée de La Piscine en est la preuve.

On s’est pressé aux portes du Musée dès 9h00, l’invitation étant nécessaire pour y rentrer: pour les uns bracelet rose, les officiels, pour les autres, bracelet jaune.

Visite libre des différentes salles, avant l’inauguration officielle des nouvelles salles et expositions temporaires. Expositions qui seront visibles entre le 20 octobre et le 20 janvier 2019: «Nage libre avec les créateurs du WCC. BF», «Alberto Giacometti – portrait d’un héros», «Les tableaux fantômes de Bailleul», «Pablo Picasso – l’homme au mouton» et «Hevé Di Rosa – l’œuvre au Monde».

Dans sa fiche de présentation il nous est dit sur ce dernier: «Roubaix, ville-monde, se devait d’accueillir une sélection de ses réalisations et de présenter pour la première fois au public, et au cœur de l’exposition, les dernières œuvres céramiques d’Hervé Di Rosa, réalisées lors de la 19ème étape du Tour du monde créatif de l’artiste, auprès des prodigieux artisans de l’entreprise Viúva Lamego, l’une des fabriques historiques d’azulejos du Portugal».

Hervé Di Rosa, un artiste français, un artiste du monde. De ses voyages, il s’inspire, il ramène des œuvres en rapport avec la tradition du pays visité. Un artiste accessible, humble, malgré sont énorme talent reconnu mondialement. On l’a rencontré au milieu de ses œuvres, répondant aux diverses sollicitations, un mot à l’un, une photo avec un autre.

À la question que nous lui avons posée: comment vous sentez-vous ici au milieu de vos œuvres? Il nous a répondu: «J’admire le beau travail fait par le scénographe, Cédric Guerlus… beau travail».

Hérvé Di Rosa est au Portugal depuis 2014, «depuis… mon 19ème voyage». Il ajoute: «moi qui n’aime pas les voyages».

Cette dernière réponse nous a bien étonné pour quelqu’un qui est en voyage depuis 1995.

Après la visite des expositions, les invités présents ont été conviés à se rassembler autour du bassin de l’ancienne piscine. Étaient présents tous les dignitaires de la région et donateurs: Députés, Sénateurs, Présidents de Département et de la Région, Maires, représentants de divers Musées, personnalités du monde civil…

En représentation du Portugal: l’Ambassadeur du Portugal en France Jorge Torres Pereira, le Consul Honoraire du Portugal Bruno Cavaco et Miguel Almeida Mendes, Directeur commercial de l’usine Viúva Lamego.

Les discours se sont succédés. Les présents ont eu droit au cocktail vers 13h00. Une matinée pleine et riche.

Considéré comme un des Musées préférés des Français, il est dans ce que jadis fut une piscine construite entre 1927 et 1932, dans l’art déco. Piscine qui a été fermée en 1985 pour des raisons de sécurité. En 2001 elle ouvre, sous forme d’un Musée, par la volonté de son Maire de l’époque, André Diligent.

Connu aussi sous le nom de Musée d’art et d’industrie, il présente des collections d’art appliqué et de beaux-arts, constituées à partir du XIXe siècle, comprenant des tissus, des pièces d’arts décoratifs, des sculptures, des peintures et des dessins.

Plus de 1.000 nouvelles œuvres peuvent être appréciées avec l’agrandissement.

Le Musée visait un nombre annuel d’entrées de 50 mille. Il en est, à la grande surprise de ses concepteurs, à 200 mille. Son conservateur, Bruno Gaudichon, dans son discours de samedi, dit viser maintenant les 300 mille visiteurs.

Un nouvel agrandissement du Musée est dès à présent à l’étude.

Pendant tout le fin de semaine des 20 et 21 octobre, les entrées furent gratuites pour le public, signe de l’ouverture à un public qui se veut large et populaire. Pendant les deux jours, diverses manifestations et rencontres furent programmées.

Une visite s’impose à ce magnifique musée de province. À ne pas rater les œuvres de Picasso, Giacommetti et les céramiques d’Hervé Di Rosa.

 

Musée La Piscine

23 rue de l’Espérance

59100 Roubaix

 

Horaires: du mardi au jeudi, de 11h00 à 18h00, le vendredi de 11h00 à 20h00 et les samedis et dimanches, de 13h00 à 18h00.

Exposition de céramique d’Hervé Di Rosa: du 20 octobre au 20 janvier.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 9 Votos
5.5
X