Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Desporto

 

Arrivé cet été, Hugo Cointard a tout de suite démontré tout son talent dans les buts saint-mauriens. Après avoir connu une belle série d’invincibilité, le portier des Lusitanos de Saint Maur veut prendre sa revanche et tout faire pour aider son équipe à prendre le dessus sur Haguenau.

 

Hugo, que reste-t-il du dernier match de championnat face à Auxerre?

On a connu un match compliqué face à une équipe qui nous a bien coincé. Ils nous ont bien étudiés. Ils ont bien défendu et ils ont attaqué en contre. On n’a pas su trouver les solutions pour se créer plus d’occasions et être plus dangereux. On a bien réagi mais le premier but nous a mis en difficulté pour la suite. Auxerre a réussi son coup. Mais on aurait pu faire plus, j’en suis convaincu. On n’a pas su s’accrocher à des évènements favorables ou qui auraient dus l’être.

 

Pourtant il y aurait pu avoir un ou deux penaltys en notre faveur…

(Il coupe) On ne veut pas se trouver des excuses. Que ce soit sur les faits de match ou autre. Même à 10 contre 11, on sait que l’on pouvait rivaliser avec n’importe quelle équipe. On l’avait démontré à Schiltigheim (1-0) cette saison. On avait su se dépasser tout en étant solidaire. J’ai le sentiment que même si on avait joué plus longtemps, on n’avait pas la réussite avec nous ce jour-là. On n’a pas ménagé nos efforts.

 

Le fait de voir que les équipes adverses vous attendent maintenant, est-ce une donnée à prendre en compte dans la préparation de vos rencontres?

On sortait sur une superbe série. On avait enchaîné plus de trois mois sans perdre et 8 matchs sans encaisser de but. C’était à mettre à notre crédit. On sait que l’on allait être de plus en plus attendus par nos adversaires. C’était à nous de mettre les ingrédients pour justement de ne pas tomber dans un piège. Après, toute série a une fin… Le plus important étant de savoir comment rebondir rapidement pour réenclencher une nouvelle série…

 

Êtes-vous confiant pour connaître un rebond rapide dès ce samedi face à Haguenau?

On est sûr de nous. On a connu une série de résultats qui nous a emmené sur le podium. Sur notre dernier match à domicile, face à Reims (2-0), on avait gagné le 3ème du classement, sans prendre de buts de la meilleure attaque de notre groupe. Il y avait plein de paramètres en notre faveur. Plus en avance en championnat et plus les équipes nous craignent et elles nous attendent. Elles vont jouer un football anti-Lusitanos. Plus on va avancer et plus ça sera dur. C’est le jeu qui veut ça.

 

Avec deux matchs pour finir l’année, espérez-vous réussir une belle opération au classement du Groupe B?

Contre Haguenau, on sait que l’on doit gagner. En plus, on est chez nous. C’est la meilleure des façons pour redémarrer quelques choses, si on veut encore s’offrir de belles émotions dans les prochaines rencontres. On sait que ça passe par un match sérieux de notre part et une ambition retrouvée. Surtout ne pas avoir de regrets. On a fait un faux pas contre Auxerre, mais au classement, on sent que l’on peut encore avoir notre mot à dire. On doit croire en nous et nos capacités. Il faut déjà faire le boulot face à une belle équipe de Haguenau. Ils voudront nous faire douter aussi. On n’aura pas le match de Paris 13 en tête. Je sais que l’on aura l’occasion de le montrer. On se plongera ensuite pour le match d’après. On est focus sur Haguenau.

 

Donativos LusoJornal
X