Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

Pour cette 6ème journée de N2, les Lusitanos se rendent ce samedi à Schiltigheim (18h00) avec l’envie de continuer à poser des problèmes à l’extérieur. Le défenseur Kévin Badeau s’attend à un match difficile mais croit en son équipe pour venir perturber la formation alsacienne.

 

Kévin, comment abordez-vous ce nouveau déplacement des Lusitanos à Schiltigheim?

Tout le groupe l’aborde avec la confiance engrangée la semaine dernière face à Metz (3-1). L’objectif sera maintenant de confirmer ce succès remporté à la maison. On sait cependant que ce sera compliqué à Schiltigheim. Ils sont chez eux. Contre Fleury, ils perdent 1-0 en fin de rencontre alors que ce n’est pas mérité. Ils avaient fait un bon match. Ce sera compliqué mais on sait que l’on est capable de revenir avec des points de ce déplacement. C’est notre objectif.

 

Sentez-vous que l’équipe monte en puissance au fil des semaines?

On a pu démontrer notre force de caractère face à Beauvais (1-1) mais aussi notre volonté de confirmer face à Metz. L’équipe progresse doucement et tranquillement. On fait notre bout de chemin ensemble. Surtout qu’en ce début de saison, on n’a pas eu tout le groupe au même moment à cause du Covid et de certaines blessures. Ça n’a pas été évident mais malgré tout, on a tenu le coup pour prendre des points. C’est une bonne nouvelle.

 

«On peut réaliser de belles choses cette année»

 

Espérez-vous confirmer cette montée en puissance en finissant le match sans prendre de but à l’extérieur?

L’équipe monte en puissance et cela va passer par ce genre de statistique. C’est important de ne pas prendre de but ou en prendre le moins possible. Ça va commencer dès ce samedi à Schiltigheim. Ça serait une belle performance de ne pas prendre de buts. Ça sera un bon début. Depuis l’entame de cette saison, on en a pris quelques-uns. Un peu trop. A nous de tout faire pour rectifier cela.

 

Personnellement, comment se passe votre intégration aux Lusitanos ?

Tout se passe bien. J’enchaîne les matchs. Après, au niveau intégration, ça s’est bien passé. Je connaissais des joueurs que j’avais croisé dans ma carrière comme Hamidou (Ba), Hamady (Traoré) ou Wilson (Moreira). On a joué ensemble avant. C’est comme si j’étais un joueur de Saint-Maur depuis toujours. Mon arrivée s’est faite facilement. Sur le terrain, ça se voit. Le coach me fait confiance. Et je suis bien. J’espère que ça va continuer comme cela.

 

Jusqu’où pensez-vous aller ensemble cette saison?

On possède un super groupe avec un bel état d’esprit. On s’entend tous bien. On a une très bonne équipe. On peut aller très loin si on travaille, si on ne lâche rien et si on a des résultats. Des valeurs d’humilité et de détermination qui me permettent de saluer notre Coach-adjoint, Eric Michel, qui nous manque et que l’on attend rapidement auprès de nous. Mais pour revenir à cette saison, si on donne tout ce qu’il faut. On ne pourra qu’être fier de nous à la fin de saison. On ne veut pas avoir de regrets. De belles choses sont encore à venir et réaliser cette année.

 

Desporto
X