Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

National 2: Les Lusitanos apprivoisent les Sangliers

Lusitanos de Saint Maur / EM Lusitanos de Saint Maur / EM Lusitanos de Saint Maur / EM Lusitanos de Saint Maur / EM Lusitanos de Saint Maur / EM Lusitanos de Saint Maur / EM

Les Lusitanos ont réussi à s’offrir un bon point (1-1) sur la pelouse de Sedan, au terme d’un match convaincant, lors de la 21ème journée du Groupe A de National 2.

Avant ce déplacement compliqué chez le deuxième du Championnat, le CS Sedan-Ardennes, Bernard Bouger n’avait pas manqué de souligner l’envie de voir ses troupes offrir le meilleur visage des Lusitanos. Et face à un adversaire redoutable qui n’avait connu que la défaite à une reprise cette saison, lors de la dernière journée face à Sainte Geneviève (3-1), les Saint-mauriens espéraient jouer un mauvais tour aux Sangliers dans son antre imprenable de Dugauguez. D’autant plus que sur les dernières saisons, les Lusitanos étaient toujours repartis invaincus des Ardennes (1 victoire et 1 nul).

Dès l’entame de match, le rythme est soutenu et les deux équipes affichent une volonté de prendre le dessus sur l’autre. Moustapha Cissé aura bien l’occasion d’ouvrir la marque mais sa frappe ne sera pas assez appuyée pour faire la différence. Tout comme celle de Farid Beziouen. Dans la foulée, c’est l’ancien Lusitanos, Geoffray Durbant, qui arme une reprise non-cadrée. Les deux équipes se rendent coup pour coup mais Alexandre Bouchard se montre plus que vigilant dans ses caches, pendant que sa défense Salem, Sert, Viegas et Dassé endiguent les offensives sedanaises.

 

Yero sur la barre

La pause étant plus que méritée pour les deux formations. Dès la reprise, pas de temps mort, les Lusitanos repartent à l’abordage des buts de Lenogue. Et c’est Kalidou Yero qui voit sa tentative être repoussée… par la barre transversale!

Bekhechi donnera aussi un frisson dans les rangs saint-mauriens mais manquera de justesse au moment de la finition.

Derrière, les occasions seront pour les Lusitanos qui auraient pu repartir avec trois mérités en fin de rencontre. Kapo Sylva verra sa frappe repoussée dans le petit filet extérieur sedanais alors que Baba Sylla butera une dernière fois sur le portier des Sangliers.

Le score nul et vierge (0-0) étant une bien maigre consolation au regard des efforts consenties sur le terrain.

Pour l’entraîneur des Lusitanos, ses joueurs ont réussi un match plus qu’intéressant. «Pour nous, c’est une bonne opération. On a fait un match plein avec du contenu, de l’abnégation. Un plan de jeu qui a été respecté. Avec un peu plus de réussite, on aurait pu marquer un but. Mais sur la physionomie du match, cela n’aurait pas forcément été logique de prendre les trois points. Pour nous, un point à l’extérieur, face à Sedan, chez une équipe qui n’a pris que 4 buts cette saison, est une très belle opération. On espère maintenant voir ce point fructifié, lors de notre prochain match face à Belfort» dit Bernard Bouger avant de conclure. «C’est important de voir dès la fin d’un match, les attitudes dans un vestiaire. J’ai vu des attitudes très positives. J’ai vu des joueurs heureux. Des joueurs qui sont allés au bout d’eux-mêmes et qui se sont sacrifiés pour le collectif. Le sport de haut niveau, c’est cela. On a vu tout un groupe se donner pour ce projet collectif. On récolte un bon point. On va se battre pour assurer le maintien le plus rapidement possible».

Avec 24 points, les Lusitanos restent abonnés à la 8ème place du Groupe A et la venue de Belfort samedi prochain à Chéron (18h00) sera encore un beau défi à relever face à l’un des quarts de finaliste de l’édition 2019-2020 de la Coupe de France.

 

CS Sedan-Ardennes 0-0 US Lusitanos

Mi-temps: 0-0

Arbitre: Mr. Roffet

Avertissements: Borgniet (32 min) pour Sedan; Sert (68 min) et Dassé (69 min) pour Saint Maur.

Sedan: Lenogue; Harvey, B.Mendy, Calvet, N’Joh-Eboa; Borgniet, Misiatu (Cap.), Quarshie (Jobava, 82 min); Bekhechi (Fournier, 76 min), G.Durbant, Sido (Maluvunu, 65 min). Entraîneur: Sébastien Tambouret.

Lusitanos: Bouchard; Salem, Sert, Viegas, Dassé; Boudjemaa (Toko Edimo, 82 min), Autret, Gnahoré, Beziouen (Cap.); Cissé (Sylva, 61 min), Yero (Sylla, 85 min). Entraîneur: Bernard Bouger.

 

 

X