Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

National 2 : Les Lusitanos de Saint Maur tombent face au leader

Lusitanos | EM Lusitanos | EM Lusitanos | EM
Desporto

 

 

Les Lusitanos ont été surpris dans les dernières secondes par le Paris 13 Atlético (2-1), au Stade Chéron, lors de la 28ème journée de National 2.

 

Décidemment, le Stade Chéron est devenu une terre d’accueil pour tous les adversaires des Lusitanos. Avec ce nouveau revers à domicile – le 3ème en 2022, après Fleury (2-1) et Auxerre B (1-0) – c’est le leader du Groupe B, le Paris 13 Atlético qui a pris la mesure des Lusitanos cette saison.

Pourtant à l’entame de la rencontre, il n’y avait pas de cadeau possible et les Lusitanos avaient à cœur de prendre le dessus sur les hommes de l’ancien Lusitanien, Jöel Saki. Ce dernier pour son retour à Chéron, avait aussi l’envie de prendre les trois points pour croire encore en la montée du club parisien. D’ailleurs, au départ, les débats sont équilibrés et les contacts sont francs.

La première occasion surgissant des pieds de Kemo Cissé qui coinçait devant Hugo Cointard, impérial (11 min). Les Lusitanos tentent alors de ressortir mais sur un contre, c’est un autre ancien de Chéron, Moustapha Cissé, qui prend de vitesse la défense des Lusitanos pour adresser un centre… que Florian Dexet, sous la menace de Kemo Kenneh, dévie dans son propre but (0-1, 19 min).

Saint-Maur n’abdique pas pour autant et se lance à l’assaut des buts de Germain Sanou. Il y a bien eu des coup-francs dangereux de Dexet (26 min) et NGwem (36 min) mais c’est sur une belle combinaison que les Lusitanos vont faire la différence. Sur une récupération rapide, Camara trouve Etshimi, plein axe, qui remise sur Issiaka Karamoko qui enchaîne avec une frappe imparable (1-1, 39 min). Un score nul logique au regard de la première période.

 

« Une défaite dure à accepter »

 

Dès le retour des vestiaires, les organismes sont fatigués après le rythme soutenu de la première période. On sent que les 22 acteurs ont besoin de souffler. Il y aura bien des occasions comme une tête de Tiago Castro, obligeant Cointard à intervenir (79 min) ou encore des incursions de Badeau (56 min) ou Etshimi (84 min) pour les Lusitanos, sans oublier les initiatives de François et Camara.

Mais, à Saint-Maur, on sait que les dernières minutes sont souvent fatales en 2022 pour les Lusitanos. Et cela s’est encore vérifié. A la 90ème minute, Anatole Ngamukol profite d’un bon ballon en profondeur pour venir ajuster Hugo Cointard (1-2).

Les Parisiens explosant de joie au regard de la victoire qui se dessinait du côté de Fleury face à Bobigny (2-1). Pour les Lusitanos, c’était la soupe à la grimace, une nouvelle fois. « Je pense que c’était un bon match de la part des deux équipes », analysait Patrick Etshimi. « C’était un match ouvert. Je trouve que l’on a été meilleur dans le jeu. Ils nous attendaient et jouer le contre. La défaite est dure à accepter ».

Passeur sur le but de Karamoko, l’ancien de l’ESSG était heureux d’être enfin décisif cette saison. « Cela faisait quasiment 6 mois que je n’avais pas joué. J’ai démarré titulaire. J’ai fait en sorte de répondre présent et de gérer. C’est toujours bien d’être décisif pour un attaquant. J’avais dit à Issiaka de toujours venir vers moi pour profiter de sa frappe et cela s’est vérifié. Maintenant, il nous reste deux matchs. Il faut les jouer à fond pour l’honneur du Club et du maillot. On se doit de bien finir la saison avec deux victoires. On veut retrouver le sourire. Mais ce ne sera pas simple un Derby pour finir devant eux ».

Désormais 5ème, avec 45 points, les Lusitanos voient Beauvais s’éloigner à la 3ème place avec 50 points. Paris 13 conserve toujours un point d’avance sur Fleury (60 contre 59).

Pour Saint-Maur, il sera surtout question de relever la tête à Bobigny. Dans un dernier Derby passionnant et décisif pour garder sa place dans le Top 5 du Championnat.

 

US Lusitanos 1-2 Paris 13 Atlético

Mi-temps : 1-1

Public : 300 spectateurs

Arbitre : Brendan Roffet

Buts : I.Karamoko (39 min) pour Saint-Maur ; CSC (19 min) et Ngamukol (90 min) pour Paris 13 Atlético.

Avertissements : I. Karamoko (42 min), Viegas (49 min), Fofana (77 min) pour Saint-Maur ; Ngamukol (79 min), Sanou (83 min) pour Paris 13.

US Lusitanos : Cointard ; Badeau, Viegas (Cap.) (Fofana, 69 min), NGwem, Dexet ; Moreira, Niakaté, I.Karamoko (Kouakou, 85 min) ; B. Camara, Etshimi (Betra, 89 min), François. Entraîneur: Adérito Moreira.

Paris 13 Atlético : Sanou ; Séance, Diarra, Kalou, Sima ; N’Zeza, Saki, Nomenjanahary (Castro, 61 min) ; Kenneh (Ngamukol, 68 min), M. Cissé, K. Cissé (Bessomen, 75 min). Entraîneur: Fabien Valéri.

 

Donativos LusoJornal

 

X