Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

National 2: Les Lusitanos de St Maur accrochent le leader

Lusitanos | EM Lusitanos | EM Lusitanos | EM Lusitanos | EM Lusitanos | EM Lusitanos | EM Lusitanos | EM
Desporto

 

Pour son dernier match de l’année 2021, les Lusitanos de Saint Maur ont ramené un bon point de chez le leader, Paris 13 Altético, dans le choc de la 14ème journée du Groupe B de N2.

Après avoir repris des couleurs une semaine auparavant face à Haguenau (3-0), les Lusitanos se rendaient sur Paris pour y affronter le leader Atlético dans une rencontre haletante. Une dernière rencontre qui n’avait pas manqué de remplir le Stade Boutroux une dernière fois en 2021 avec notamment d’anciens visages connus des Lusitanos.

La preuve que cette affiche de la 14ème journée de N2 entre les deux meilleures défenses du Groupe B suscitait un véritable intérêt.

Dès les premières minutes, on sent que les deux formations se respectent et sont attentives à la moindre tentative. La première frappe sera à mettre au crédit d’Issa Niakaté (15 min). Derrière, ce sont les Parisiens qui auront une bonne opportunité de Kenneth qui efface Cointard mais voit Viegas le stopper derrière (21 min).

Petit à petit, ce sont les Lusitanos qui animeront les débats grâce à une frappe au-dessus de Camara (32 min) mais surtout sur un coup-franc précis de Dexet que Sanou claque hors du cadre (42 min).

A la pause, les deux équipes savent qu’elles devront avoir plus de justesse technique pour faire la différence.

 

Ba voit rouge!

Dès le retour des vestiaires, les Lusitanos accélèrent et mettent au supplice la défense de l’Atlético. Notamment sur des frappes de Betra, Moreira ou encore Latour qui obligent le portier parisien à des miracles.

Mais à l’heure de jeu, Hamidou Ba reçoit un deuxième jaune synonyme de rouge après une faute sur Nomenjanahary (64 min). Un coup dur qui verra Saint-Maur évoluer à 10 contre 11.

Mais malgré cette supériorité numérique, les Lusitanos continuent de pousser pour faire la différence sur de nouvelles tentatives de Betra, Latour, Viegas mais surtout Badeau qui permet à Sanou de confirmer pourquoi il est si précieux aux anciens Gobelins.

Au final, le point rapporté par les Lusitanos, grâce au match nul 0-0, était plus que mérité au regard de la partie réalisée.

A l’issue de la rencontre, le portier Hugo Cointard était plutôt satisfait de la prestation de son équipe. “C’est un bon résultat. On a mis les ingrédients qu’il fallait. On a fait beaucoup d’efforts, on a été généreux. Ce sont nos valeurs que l’on souhaite garder pour la suite de la saison. C’est important de marquer ce match avec une bonne image. On a bien fini. On n’a pas pris de but. Même à 10. On va bien se reposer avant de repartir en 2022”.

Pour Adérito Moreira, il y a tout de même une pointe de frustration. “J’ai deux sentiments qui s’imposent. Quand on a commencé ce match. On a vu un gros potentiel de Paris 13 mais ensuite, mon équipe n’a pas laissé de champs de jeu à cette équipe. On savait de quoi ils étaient capables. On a bien démarré ce match. Il fallait les contenir. On s’est bien adapté. En 2ème période, on savait qu’ils allaient perdre en intensité. On a fait de belles choses. Même à 10 contre 11, mes joueurs ne cessent de me surprendre. On aurait pu faire encore mieux, on aurait pu gagner ce match, mais on ne va pas se plaindre de ce bon point”.

Au classement, les Lusitanos continuent d’être au contact des équipes de tête, en étant 3ème, avec 26 points, à 5 points de Paris 13 Atlético et deux de Fleury. De quoi passer de bonnes fêtes avant de penser à la réception du FC 93, en 2022…

 

Paris 13 Atlético 0-0 US Lusitanos

Stade Boutroux

300 spectateurs

Arbitre: Kevin Barbin

Cartons: N’Zeza (80 min), M. Cissé (90+2 min) pour Paris 13; Ba (35 et 65 min) et Dexet (90 min) pour Saint-Maur.

Expulsion: Ba (65 min) pour Saint-Maur

Paris 13: Sanou; Gomis, Diarra, Kalou, Nelsinho; Tiago Castro (Ngamukol, 74 min), N’Zeza, Saki (Cap.), Nomenjanahary; K.Cissé (M.Cissé, 60 min), Kenneth (Cherni, 85 min). Entraîneur: Fabien Valéri

Lusitanos: Cointard; Badeau, Ba, Viegas (Cap.), Dexet; Moreira, Touré, Niakaté; B.Camara, Betra (I.Karamoko, 77 min), Latour. Entraîneur: Adérito Moreira

 

Donativos LusoJornal

 

X