Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

National 2: Les Lusitanos rechutent à Reims

Lusitanos de Saint Maur / EM Lusitanos de Saint Maur / EM Lusitanos de Saint Maur / EM

Après s’être brillamment qualifiés face à Drancy (1-0, ap), en Coupe de France, les Lusitanos renouaient avec le Championnat de National 2. Pour cette 12ème journée, Saint Maur s’est incliné (2-1) face à la réserve de Reims. Replongeant dans ses doutes…

La saison est loin d’être pétillante pour les Lusitanos. En concédant une 5ème défaite, la 4ème sur les 5 dernières journées, les hommes de Bernard Bouger n’ont pas réussi à inverser la tendance alors qu’ils restaient sur un match nul passionnant face à Fleury (3-3) et une qualification méritée au 8ème Tour de Coupe de France, face à Drancy (1-0, ap).

Et au moment de se rendre du côté de Reims, au Centre de vie Raymond Kopa de Bétheny, affronter la réserve rémoise, les Saint-Mauriens savaient que la saison dernière, ce déplacement avait plutôt été réussi avec une victoire 3-0.

Et dès les premières minutes, les intentions sont clairement franciliennes. Mais sur sa première tentative, le Stade de Reims voit Virgile Piechocki placer une tête qui frappe le poteau avant de mourir dans le but d’Alexandre Bouchard pour l’ouverture du score (1-0, 10 min).

Mais derrière, Saint Maur réagit dans la foulée par l’intermédiaire de Damien Boudjemaa. Bien servi au deuxième poteau par Kévin Diaz, le milieu lusitanien reprend de volée le ballon pour égaliser et marquer son premier but pour les Lusitanos.

 

Premier but de Boudjemaa

Mais à la pause, ce sont les visiteurs qui auraient pu prendre de l’avance si Valter Viegas n’avait pas vu sa tête heurter la barre transversale. Et comme si le sort semblait s’acharner. Il vivra cette même déconvenue dès la reprise de la seconde période avec cette fois le poteau en opposition.

Saint Maur aura bien les occasions de prendre de l’avance grâce à des frappes de Kevin Diaz ou encore Mickaël Latour mais le portier rémois veillait à ne pas plier une nouvelle fois.

Le tournant du match étant le deuxième carton jaune, synonyme de rouge pour Mickaël Gnahoré (73 min). Un avantage numérique que Reims allait mettre à profit à la 83ème minute avec un nouveau but décisive de Piechocki (2-1).

Pour Bernard Bouger, cette nouvelle défaite doit avant tout permettre aux Lusitanos d’aller de l’avant maintenant. «On a manqué d’efficacité par rapport à nos adversaires. Ils n’ont pas eu plus d’occasions que nous. Et pourtant, ils l’emportent. Il faut que cela nous serve de leçon. On doit se maîtriser, notamment au niveau numérique. C’est difficile de gagner à 10 contre 11. Une leçon à retenir sur ce match. Il faut être plus fort sur les faits de jeu. Notre début de match n’a pas été bon. On ne l’a pas abordé comme un match capital au vu de notre situation». Avant de rajouter: «Il faut garder le bon dynamisme que l’on a connu par séquences. Contre Drancy, on avait une autre allure d’équipe avec plus d’initiatives dans le jeu. Maintenant l’objectif est clair. Il faut prendre des points dans un match important contre Arras. On doit donner plus».

Le week-end prochain, la venue d’Arras, 15ème avec 9 points, autant que les Lusitanos, 13ème, sera une occasion supplémentaire pour les Saint-Mauriens d’en terminer avec cette spirale négative et s’offrir un peu d’air…

 

National 2, Groupe D

Stade Louis Blériot, Betheny

Stade de Reims B 2-1 US Lusitanos (1-1)

Buts: Piechocki (10 min et 83 min) pour Reims B; Boudjemaa (14 min) pour Saint Maur.

Avertissements: Aouladzian (35 min) et Diaz (40 min) pour Reims B; Gnahoré (38 min et 73 min), Basse (42 min) et Diaz (74 min) pour Saint Maur.

Expulsion: Gnahoré (73 min) pour Saint Maur.

Stade de Reims B: Lemaître (Cap.); Diaz, Disasi, Valentim, Nouvel; Kyei, Aouladzian, Samba, Piechocki (Yalaoui, 94 min), Mbuku (Aktas, 66 min); Penneteau. Entraîneur: Franck Chalencon.

US Lusitanos: Bouchard; Ouassiero (Fonseca, 59 min), Temanfo, Viegas, Basse; Gnahoré, Taouil (Maluvunu, 86 min); Boudjemaa, Latour, Diaz (Cap.); Durbant (Sylla, 81 min). Entraîneur: Bernard Bouger.

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
9.8
X