National 2/Lusitanos de Saint Maur: Luís Simão dit «Je suis 100% Lusitanos»

Desporto

 

Arrivé cet été aux Lusitanos, Luís Simão a depuis démontré qu’il était un joueur capable d’apporter sa hargne et sa soif de vaincre sur le terrain. Le défenseur portugais promet déjà qu’il fera tout pour aller décrocher un nouveau succès dans ce Derby parisien face à Fleury, lors de cette 13ème journée de National 2.

 

Luís, avant de parler de Fleury, comment vivez-vous ce moment qui voit les Lusitanos à trois points du leader?

Notre début de saison n’a pas été le meilleur, même si on avait démarré avec une victoire contre Epinal (3-2). Après, on avait coincé contre des équipes qui ne joueront pas les premiers rôles comme Colmar, Saint-Quentin ou Besançon. A ce moment, personne n’aurait cru nous voir en haut dans ce mois de décembre.

 

Que reste-t-il de la défaite 2-0 face à Bobigny?

On savait que l’on allait connaître un match difficile. Il est compliqué d’aller gagner chez eux. Mais, sans ces buts encaissés sur coup-francs, ils n’ont pas réussi à nous mettre en danger. Il ne faut pas retirer le mérite de ces dernières semaines avec le travail que l’on a accompli. Je suis confiant pour la suite de ce championnat et sur nos deux derniers matchs de l’année.

 

Même si un Derby reste toujours un match différent… Encore plus contre Fleury…

Ce n’est pas le fait de jouer des équipes franciliennes qui rendra ce match compliqué. C’est surtout que ce sont toujours des équipes ambitieuses, qui cherchent à jouer le haut de tableau. Ils font un investissement important pour réussir. Notamment Fleury. L’an passé, ils ne sont pas montés pour un point. Cette année, ils vont tout faire pour monter. Ils vont vouloir gagner. Mais nous aussi. On voudra réussir un bon match pour marquer le plus de points possibles avant les fêtes et la trêve.

 

Est-ce un plus d’être surtout chasseur et non chassé dans ce championnat serré de N2?

On a grandi tout au long de ces derniers mois. On n’est plus la même équipe. Même si on a connu des difficultés avec des blessures. Au niveau du jeu, c’est plus intéressant et dans l’attitude, ça n’a plus rien à voir. Nos matchs sont différents. On est une équipe plus forte.

 

Cela va faire un an que vous êtes en France, aujourd’hui, vous sentez-vous épanoui et 100% Lusitanos?

(Sourire) On peut le dire. Je me sens à 100%. L’an passé, j’ai été Champion avec le Paris 13 Atlético. Cette année, je suis au club. Je me sens bien dans cette équipe. Je suis Lusitanos jusqu’au bout. Et dès que j’aurais ce maillot sur moi, je tenterai de le démontrer dès que j’en aurai l’occasion. J’ai toujours fait en sorte d’être professionnel et de respecter les couleurs que je porte. Je ne vais pas changer. Je suis surtout content de voir l’évolution de notre équipe. Il y a une ambiance différente. Il y a plus de volonté de réussir et de joie dans notre travail.

 

Êtes-vous heureux d’avoir contribué à faire de la défense des Lusitanos, une référence?

Dans ce championnat, c’est le plus important. On veut d’abord tout faire pour ne pas prendre de but et de profiter de nos occasions pour faire la différence. On sait que dans un match, si on réussit à ne pas encaisser de but, on peut donner cette chance à nos attaquants de faire la différence. C’est certain. Mais c’est aussi le travail de toute notre équipe. On le voit, tous les joueurs sont unis pour aller dans le même sens. Notre entraîneur nous pousse également à nous dépasser. Face à Fleury, on sait que l’on devra être à la hauteur de ce rendez-vous. On affronte une belle équipe qui voudra réagir aussi. Mais chez nous, il est important de confirmer et de tout faire pour aller prendre les trois points. Chéron le mérite. On croit en nos capacités et on ne lâchera rien pendant 90 minutes. On est tous tourné vers le même objectif et gagner.

 

Donativos LusoJornal