Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Desporto

 

Les Lusitanos de Saint-Maur sont revenus avec le match nul 0-0 de leur déplacement, comptant pour la 4ème journée de N2, face à Saint-Quentin. Mais au regard des occasions, il y avait mieux à faire.

Pour leur retour en terre picarde, les Lusitanos se savaient attendus par une formation saint-quentinoise en quête de sa première victoire de la saison. Mais du côté de Saint-Maur, on avait aussi l’ambition de se racheter après son premier déplacement manqué du côté de Colmar (défaite 2-0).

Sur le visage, la concentration était à son maximum. Dès les premières minutes, les deux formations ne se retiennent pas. Mais les Lusitanos se montrent dangereux dans les 20 premières minutes avec des tentatives de Samir Bakir et Hamady Traoré, bien stoppées par le portier de l’OSQ.

Ensuite, le jeu reste haché et les deux équipes se livrent une grosse bataille au milieu de terrain. Malgré quelques passes imprécises et une circulation difficile du fait d’une pelouse assez haute.

Mais avant la pause, Saint-Maur aura deux grosses occasions grâce à Ahouré (39 min) et Njoh Eboa (44 min). Mais leurs frappes respectives fuiront le cadre d’Alex Mendes, le gardien de Saint-Quentin.

Du côté d’Hugo Cointard, la gestion est efficace sur les maigres tentatives picardes.

 

“Besançon, le match piège”

En deuxième période, Saint-Quentin cherchera à contenir les initiatives lusitaniennes… jusqu’à la 70ème minute. Quand Samir Bakir fait passer un gros frisson au Stade Paul Debrésie. Sur un bon centre de Camara, au point de pénalty, l’attaquant saint-maurien s’élève de tout son long mais sa tête est repoussée sur sa ligne par Alex Mendes, omniprésent.

Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Mickaël Latour de s’essayer avec une frappe puissante, une nouvelle fois repoussée en corner par le portier de Saint-Quentin (76 min). Mais il était dit que personne ne serait capable de faire la différence en ce samedi.

De quoi donner des regrets à Yann Lachuer après ce match nul 0-0. «Cela reste insuffisant dans notre expression collective. On a été trop moyen. Malgré cela, on a deux grosses occasions et trois-quatre situations. On n’a pas été efficaces. On a perdu deux points. On a eu la possibilité d’ouvrir le score. On a été solide derrière. C’est un point pris mais on aurait pu gagner ce match 1-0 ou 2-0. Je diffère toujours le contenu du résultat. Même si on avait gagné 3-0, j’aurais eu l’honnêteté de parler du contenu. C’est cela qui va nous permettre et d’exister dans ce championnat de manière pérenne et continue».

«Il y a trop de différences entre nos matchs à domicile et ceux à l’extérieur. A Chéron, même si tout n’est pas abouti, on sent qu’il se passe des choses. A l’extérieur, ce n’est pas le cas». L’entraîneur des Lusitanos veut maintenant continuer à travailler pour emmener son groupe vers une amélioration notable dans les prochaines journées. Tout en pensant déjà au prochain match de Besançon. «J’attends plus. Je suis sur ma faim. Mon crédo reste le jeu. Jouer au foot, c’est le principal. Je n’accepte pas les erreurs techniques quand on a la capacité de jouer au foot. Besançon sera un match piège. Promu, en difficulté, leur contenu n’est pas trop mal. Nous, on est bien placé au classement avec un contenu à améliorer. Si on ne met pas les ingrédients, on peut tomber dans un match piège. On ne peut pas se permettre de prendre ce match à la légère. Il faut avoir conscience de notre niveau actuel, tout en respectant l’adversaire».

Avec désormais 7 points en 4 journées, les Lusitanos sont 3ème à égalité de points avec Créteil, Reims, Bobigny et Metz B, à un point des leaders Belfort et Fleury, et trois unités, de la zone de relégation. La preuve qu’il faudra encore être en alerte face à Besançon samedi prochain. Une équipe, 15ème, en quête urgente de points. Mais du côté de Saint-Maur, on fera tout pour continuer cette série d’invincibilité qui vient seulement de naître.

 

Saint-Quentin 0-0 US Lusitanos de Saint-Maur

Mi-temps: 0-0

400 spectateurs

Arbitre: M. Lucas

Avertissements: Lamamy (53 min) pour Saint-Quentin; Thevenin (36 min) et Civet (40 min) pour Saint-Maur

Saint-Quentin: Mendes; Pasguay, Bellebrahim, Sylla (Desvignes, 68 min), Boucher, Averlant, Dilemfu (Cap.), Lamamy, Nzeza Pululu, Chambon (Viot, 59 min), Cambrone (Noa Donat, 76 min). Entraîneur: Johan Jacquesson

Lusitanos: Cointard; Civet, Viegas (Cap.), Cissé; Traoré (Camara, 59 min), Crolet (Matoug, 76 min), Thévenin, Njoh Eboa; Benaries (Latour, 76 min); Bakir, Ahouré (Goncalves, 59 min). Entraîneur: Yann Lachuer

 

Donativos LusoJornal

 

X