Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

National 2: Un choc au point entre les Lusitanos de St Maur et Epinal

Lusitanos | EM Lusitanos | EM Lusitanos | EM Lusitanos | EM Lusitanos | EM
Donativos LusoJornal

 

Pour ce nouveau déplacement de National 2, les Lusitanos ont rapporté un point précieux d’Epinal (0-0). Une rencontre intense et rythmée qui permet aux Saint-mauriens de revenir à 5 points du leader, Fleury, après 8 journées de Championnat.

C’était l’affiche de la 8ème journée de N2. Le match entre le 4ème et le 5ème du Groupe B a tenu ses promesses. Même si le score 0-0 ne reflète pas la valeur de la performance des Saint-mauriens dans les Vosges.

Face à une redoutable formation spinalienne, candidate naturelle à la montée, les Lusitanos se savaient attendus. D’autant plus que la confiance acquise lors de la victoire 1-0 face à Fleury, une semaine auparavant, permettait à Epinal d’attaquer ce match avec le costume de favoris.

Mais Saint-Maur restait sur 4 matchs sans défaite et avec l’envie de rebondir après le 0-0 de la semaine passée face à l’Entente SSG qui était encore en travers de la gorge.

Toujours privé de Betra (suspendu) ou encore Touré (blessé), les Lusitanos pouvaient compter sur le retour de Latour et Ba dans le onze de départ. En face, c’est une équipe expérimentée qui attendait les Lusitaniens avec notamment des joueurs comme Gacé (ex-Nice), Abdeldjelil (ex-PFC, Red Star, Cholet…), M’Madi (ex-Evian, GFC Ajaccio, Grenoble), Camara (ex-Red Star, GFC Ajaccio) ou encore Chéré (ex-Bourg-en-Bresse).

Dès les premières minutes, le ton est donné. Les contacts sont virils et l’arbitre doit rapidement sévir dans un choc qui porte bien son nom. Le premier à se mettre en évidence est Abdeldjelil qui permet de voir que Cointard est déjà dans son match (11ème). Derrière, les Lusitanos prennent possession du terrain et s’offrent de belles opportunités. Sur un centre de Badeau, Etshimi manque de précision devant le but à la 17ème puis à la 40ème, après une combinaison dans la surface avec Latour. Sa frappe manquant de conviction pour tromper la vigilance du portier du SAS.

 

Latour fait frissonner la Colombière

La peur est clairement dans le camp spinolien. Dès le retour des vestiaires, les Lusitanos continuent de contenir les velléités offensives des Vosgiens. Les occasions sont clairement du côté des Lusitanos. La meilleure étant celle de Mickaël Latour à l’heure de jeu. Servi idéalement en bout de course par Niakaté, le numéro 10 lusitanien voit Ternynck lui refuser le but.

Sur le corner qui suit, Diako place une tête au deuxième poteau que Etshimi tente de dévier. Le ballon décidant finalement de passer au-dessus de la barre. Mais Cointard aura dû se déployer une dernière fois pour préserver sa cage inviolée.

A la 80ème minute, le Brésilien d’Epinal, Mazzei, envoyait son ballon dans la lucarne gauche mais le portier des Lusitanos réalisait une belle claquette qui préservait ce bon point du nul au final (0-0).

«C’est un bon point pris à l’extérieur face à un prétendant à la montée», analysait Hamidou Ba, de retour comme titulaire aux côtés de Valter Viegas. «Je pense que sur l’ensemble du match, on a été bien. Il nous a manqué le dernier geste et la dernière passe. On aurait pu marquer. Eux aussi. On ne prend pas de but. C’est bien. C’est une bonne chose. On voulait se racheter de notre dernier match. A domicile, on doit mieux faire. On doit montrer qu’on est chez nous. Nos adversaires doivent craindre de venir à Chéron. On se rattrape un peu mais il faudra confirmer à domicile. On commence à voir des écarts se faire. Il va falloir gérer la Coupe de France. Même face à une D3 (Courdimanche), il faut se servir de ce match pour continuer sur notre spirale positive et préparer Belfort. La saison est longue. Il faut que tout le monde soit concerner».

Pour Lassana Diako, placé en 6, les Lusitanos n’ont pas à rougir de leur performance en terre spinalienne. «On savait que l’on allait avoir un match compliqué contre une belle équipe d’Epinal. Je pense que l’on aurait pu l’emporter. Mais c’est un bon point pris. Je ne pense pas que beaucoup d’équipes iront gagner là-bas. On reste sur notre belle série. La victoire nous aurait fait du bien au classement. On s’en contente quand même. On avance tranquillement et doucement. On doit continuer à être costaud» dit-il au LusoJornal. «J’ai pu aider l’équipe dans un nouveau rôle au milieu. Je suis au service du groupe et du coach. Je me sens bien depuis que je suis là. Maintenant, place à la Coupe de France, on veut continuer sur notre belle série en allant chercher la victoire».

Le week-end prochain, les Lusitanos, 5ème du Groupe B de N2 avec 13 pts, laisseront le Championnat de côté pour se focaliser sur la Coupe de France avec un premier déplacement dans le Val d’Oise face à Courdimanche (D3). Une entrée en matière sur le papier facile que les Saint-mauriens ne manqueront pas de prendre au sérieux.

 

SAS Epinal 0-0 US Lusitanos

Stade de la Colombière

400 spectateurs

Arbitre: Jacques Salze

Epinal: Ternynck; Léonard, Vogt, Gacé (Cap.); Mazzei, Niang (Colin, 64 min), Chéré, M’Madi, Luvualu (Vallon, 78 min); Labissière (I. Camara, 75 min), Abdeljelil. Entraîneur: Pascal Moulin

Saint-Maur: Cointard; Badeau, Ba, Viegas (Cap.), Fofana; Moreira, Diako (Diarra, 75 min), Niakaté; B. Camara (I. Karamoko, 79 min), Etshimi, Latour. Entraîneur: Adérito Moreira

Cartons: Gacé (4 min) pour Epinal; W. Moreira (7 min), A. Moreira (19 min) et Viegas (27 min) pour Saint-Maur.

 

Desporto
X